AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 • Contexte ; en route vers le Manoir.

Aller en bas 
AuteurMessage
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

• Contexte ; en route vers le Manoir. Empty
MessageSujet: • Contexte ; en route vers le Manoir.   • Contexte ; en route vers le Manoir. EmptySam 6 Juin - 22:49

Heavy Whisper On The Field
Deux familles pour un seul héritage. La guerre peut commencer.

    © CONTEXTE ECRIT PAR GRUMPY CRUMPET, AVEC L'AIDE DE LOULEY.


    Belaney Woody était connu dans tout le pays, on raconte même que sa notoriété dépassait les frontières anglaises. Homme droit et perspicace, il avait été à la fois écrivain, défenseur des animaux, explorateur et philosophe. Monsieur Woody était certes connu et admiré, mais il était le genre d’homme à garder la tête froide. Ce grand homme était également connu pour avoir de nombreux principes, qu’il avait d’ailleurs inculqué à sa très grande famille. Tiens, parlons-en, de sa famille. Les Woody formaient une des familles les plus nobles et les plus fortunées du pays. Belaney avait eu avec sa femme Mercy cinq beaux enfants, Grayson, Garry, Gabryel, Grace et Gloria, qui, à leur tour, assurèrent leur descendance. Vous l’aurez compris, la famille Woody était bourgeoise, nombreuse, et légèrement vieux-jeu.

    Mais voilà, ce cher Belaney n’était pas éternel. Il y a quelques mois, il a malheureusement quitté notre monde. Ce fut pour sa famille un moment tragique, mais aussi un évènement qui donna lieu à beaucoup d’excitation : le gigantesque Manoir des Quatre Saisons, situé à Birmingham en Angleterre, leur revenait de plein droit. Leur joie fut cependant de courte durée, lorsque le notaire leur annonça, en citant le testament du défunt, qu'il léguait son domaine à quelqu'un d’autre ; une certaine Tami Franklin. Une femme qui fut longtemps sa maîtresse, une femme excentrique, extravagante. Une véritable américaine. Ladite femme était elle aussi décédée depuis peu, tout comme l'épouse véritable de Belaney. Mais à qui donc revenait le domaine ? Aux trois enfants de la chère yankee, Debra, Nolan et Alexis ?

    S’en suivi alors une confrontation extrêmement compliquée entre les deux familles. D’un commun accord (ou plutôt, celui du notaire), les deux lignées qui ne voulurent pas céder se retrouvèrent à devoir cohabiter ensemble dans le célèbre Manoir des Quatre Saisons, rénové il y a peu, jusqu’à ce qu’une décision définitive soit prise. Cette situation ne semble contenter personne, et enfermés chacun de leur côté avec leurs préjugés, tout arrangement ou collaboration semble impossible. Et je peux vous assurer que, cloîtrés au Manoir, les histoires et secrets de famille referont bien vite leurs apparitions, semant ainsi encore un peu plus de zizanie au sein des familles. Non-dits, conflits, rancœur et coup-bas vont refaire surface.

    Aujourd'hui, alors que toute la famille Franklin a emménagé au Manoir, venue tout droit de Chicago, ils se heurtent aux Woody, qui, très coriaces, n’ont nullement envie de léguer le Manoir de leur aïeul à cette famille étrangère. Mais ne vous fiez pas aux apparences, ces deux familles que tout oppose cachent bien leurs jeux. S’observant 24H/24, ils se sont jurés de ne pas se mélanger. Pourtant, on dit bien que les opposés s’attirent ... Ajoutez à ce cocktail détonnant un soupçon de secrets, quelques cachoteries et des relations mises à rude épreuve ; le Manoir des Quatre Saisons nous cache bien des choses. Pensez-vous tenir le coup ?

_________________
    • Contexte ; en route vers le Manoir. Rw54jc • Contexte ; en route vers le Manoir. Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
 
• Contexte ; en route vers le Manoir.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers lombrics géants (20-30cm)
» Peche au vers
» à la conquête de l'inutile
» Chavet et Dupuy vers Pau (info rugbyrama)
» Vers une annulation de Het Nieuwsblad en raison des oreillettes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: HELLO, MISERY BUSINESS :: ♦ LOOK FOR THE CONDITIONS-
Sauter vers: