AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend

Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonore S. Campbell

Eleonore S. Campbell

COPYRIGHT : Opium
MOOD THEME : Remember
GOLD COCOON : 516, Chad Road
DAMN JOB : Institutrice

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:41

    IIDENTITE.

    ▬ Noms : Warrens serait le nom de famille de mon cher père, cependant, j'ai toujours porté le nom de ma mère: Campbell
    ▬ Prénoms : Eleonore (Satine Lennon)
    ▬ Date de naissance (âge) : 28 Décembre 1984 (22 ans)
    ▬ Lieu de naissance : Londres
    ▬ Nationalité : Anglaise
    ▬ Groupe : Habitants


    IIHABITUDES.
    ▬ La première chose que vous faites le matin : Devrais-je obligatoirement faire la même chose chaque matin ? Car dans tous les cas, en ce qui me concerne, tout peut varier. Certains matin, je serais encore habillée, affalée dans mon canapé où quelque part dans la ville. Inutile de préciser que je n'aurais préalablement pas dormit de la nuit. D'autre matin, je me réveillerais de très bonne humeur, sautant directement de mon lit pour mettre pieds à terre. Cependant, le plus souvent, ma tête à tendance à se rabattre gravement contre mon oreiller, mon esprit espérant pouvoir replonger dans un sommeil plus ou moins profond pour quelques minutes supplémentaires. En fait, tout dépend de mon humeur... et oui !

    ▬ Le contenu de votre sac à main (F) : Sac à main, chose sacré dans la vie d'une femme. Oui, j'avoue, j'en fait un peu de trop. Cependant, avouez qu'il est rare de voir une jeune femme se promener sans son sac à main. Il est donc temps de dévoiler le contenu de cet "être" noir qui ne me quitte rarement. Premièrement, ce que l'on va appeler les importants, groupe dans lequel on va retrouver ma carte d'identité, mon chéquier, ma carte bancaire, mon permis et les papiers de mon véhicule et toute autre sorte de papiers d'assurés. D'en un second temps, on peut retrouver les "indispensables beauté", comme je pourrais les appeler. On y retrouve une brosse à cheveux, une petite palette de maquillage et tout ce qui s'en suit, un miroir et une sorte de trousse à pharmacie dans laquelle on trouve quelques pansements, au cas où. Enfin, nous pouvons trouver tout un petit bazar dans lequel se battent en duel clés, photos, mouchoirs, livre de poche et porte bonheur.

    ▬ Ce qui se cache sous votre lit : Euh, et bien, à vrai dire, pas grand chose. Même rien du tout.. Pourquoi me direz-vous ! Et bien tout simplement car mon lit est au ras du sol. Je n'ai jamais supporté les lits trop haut, allez savoir pourquoi...Cependant, sous le matelas... Qui sait ce que l'on pourrait trouver ...

    ▬ Ce qui vous séduit chez l'autre : A vrai dire, c'est une question à laquelle je n'ai pas toujours réfléchit. Étant plus jeune, j'étais absorbée, attristée, figée dans mon passé. Je ne voyais que le malheur qui m'entourait, j'étais obnubilée par la mort qui rodait autour de moi et qui laissait mes proches me quitter les uns après les autres. J'ai longtemps avancée seule, ne souhaitant m'attacher à aucun regard, ne souhaitant porter personne d'autre dans mon cœur de peur de voir un autre décès tomber face à moi. Mais, je dois avouer qu'au fil des années, je commence à penser à ce mot qui est "amour", je commence à ressentir des choses que je n'ai pas affronter depuis pas mal de temps: mes sentiments. Pour en revenir précisément à la question, je ne juge que rarement sur le physique de ceux qui me font face. J'apprend à les connaitre, à voir ce qu'il se cache en eux. C'est de cette manière que je peux affirmer, qu'à mes yeux, les personnes qui peuvent me séduire sont celles qui ne me jugent pas sur mon passé, celle qui ne prennent pas en pitié pour cette histoire assez sombre qui j'ai eu à vivre. Au contraire, les seules et uniques personnes capables d'intégrer mon cœur sont celles qui arrivent à voir celle que je suis, au jour d'aujourd'hui.

    ▬ Ce qui vous rend hystérique : L'hystérique au positif s'installe assez fréquemment en moi, étant un véritable boule d'énergie, je suis capable de faire n'importe quoi, n'importe quand. Parlons plutôt de l'hystérie négative, chose plus intéressante si vous voulez éviter de m'énerver. A vrai dire, peu de chose m'agacent, je me met rarement en colère mais fonce plus facilement dans des crise de larmes quand "la goutte d'eau fait déborder le vase". Cependant, je dirais que la chose qui m'énerve le plus au monde soit le fait que l'on me prenne en pitié. Il suffit que j'ai le courage de me remémorer les événement tragiques de mon passé pour que les gens me prennent lâchement en pitié ne pouvant s'empêcher de lâcher un "Oh, ma pauvre". Les années se sont écoulées rapidement depuis la mort de ma sœur et depuis l'enterrement de ma mère, je ne peux certes pas oublier mais je n'admet pas que le mon juge sur ma solitude. Je suis avant tout une personne comme les autre qui n'attend qu'à être jugée pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle à vécut.


    IIIRELATIONS.
    ▬ Avec votre famille : Relation familiale. Voilà bien quelque chose que je n'ai pas dit depuis longtemps. Pourquoi ? Tout simplement car je n'ai plus vraiment de famille. Née il y a de ça 22 ans, j'ai grandit auprès d'une mère mannequin et d'une ainée que je prenais en modèle. Mon père, n'avait été présent à mes côtés, préférant fuir avant ma naissance. Tout semblait partir pour une gentille vie de famille à trois. C'était sans compter l'intervention du destin. A six ans, je suis victime d'un accident de voiture. Ma mère s'en sort et moi aussi. Cependant, qu'elle ne fut pas ma vision d'horreur lorsque je découvris le corps inerte de mon ainée près de moi.
    Les années passant je m'en remettais difficilement et je devais pourtant affronter une nouvelle épreuve: la mort de ma mère qui succomba des suites d'une longue et grave maladie.
    Aujourd'hui, le mot famille ne se résume plus qu'à des souvenirs, mais je garde cependant l'espoir de pouvoir, un jour, fonder ma propre famille.

    ▬ Avec vos voisins : Mes relations avec mes voisins... Et bien, je ne sais pas trop. Cela fait déjà quatre longues années que je suis arrivée mais, je dois avoué que je ne m'estime habitante que depuis deux ans. En effet, mes chers voisins pourrons vous le confirmer, dès mon arrivée, je ne sortais jamais. J'ai passée deux années à me renfermer sur moi-même pour cacher mon passé, chose qui, en réalité, m'a plus brisé que rendue forte. Pour résumé, cela fait donc deux ans que je me suis lancé activement dans la ville, faisant de nombreuses rencontres toutes plus intéressantes les unes que les autres.Après avoir été vue comme une ermite ne sortant jamais, je suis vue comme une jeune femme mystérieuse qui ne parle que rarement de sa vie. Allez-savoir pourquoi. Dans tout les cas, tous savent que je suis très à l'écoute, du moins je pense ...


    IVANECDOTES.
      "-Racontez moi votre vie Mme Campbell...
      -Mademoiselle. Je le répéterais combien de fois. Et puis, qu'est-ce que je fais là d'abord. Je n'ai pas besoin de psychologue à la noix !"

      Bon d'accord, mon passé n'avait pas été très fantastique, mais pourquoi est-ce que je me retrouvais aujourd'hui en face de ce psy ? Mes problèmes ? Je les avaient jusque là résolut seule, sans aucunes aide. J'avais recouvré la joie de vivre, et maintenant, il fallait que je me remémore mes pires malheurs pour les conter à un homme que je ne connaissait guère. N'en avait-il pas assez d'entendre les gens se confesser à lui? Et surtout, qu'allait-il bien pouvoir m'apporter ? Je savais déjà parfaitement ce qu'il allait me dire: "essayez d'oublier est la clé de la guérison". Oui, oublier... Je le savais, et c'est ce que j'essayais de faire.

      "-Ce n'est qu'une routine madame..; pardon mademoiselle.
      -Mais en quoi cela va m'aider de confier mon passé ? A ce que je saches, ce n'est pas en narrant la mort de ses proches qu'on les fait revenir auprès de soi !
      -Justement je suis là pour vous aider à..
      - M'aider à quoi ! A oublier ? Mais je le sais tout ça. Et vous croyez vraiment que c'est en me confiant que je vais enfin oublier l'inoubliable. Cela fait dix-sept longues années que la mort à commencée à m'entourer. Dix-sept années que je fait tout pour oublier et que je parviens presque à le faire. Et aujourd'hui, vous ne trouvez rien de mieux que de me forcer à raconter mes pires cauchemars ? Mais où va le monde...
      -Calmez vous, cet accident, vous le revoyez encore, n'est-ce-pas ? Racontez moi ce qui c'est passé.
      -Si vous savez que c'est un accident qui à causé la mort de ma sœur. Alors vous n'avez rien de plus à savoir sur moi.. Rien de plus"

      Après tout, que voulait-il que je lui dise. Cette tragédie aurait put arriver à n'importe quel être humain. C'était un soir d'été, en plein mois de Juillet. Ma mère, la célèbre mannequin Natasha Campbell devait se rendre à un de ses nombreux défilé. Ce jour là, elle avait décidé de nous emmener, moi et Logan, ma sœur, avec elle. Comme d'habitude, nous prenions un des taxis de la ville, comme d'habitude Logan se mettait du côté gauche du véhicule, écouteurs au oreilles. Notre mère se mettait au centre et moi tout juste âgée de six ans, je restait du côté droit, les yeux rivés vers la vitres à demi ouverte, observant les diverses enseignes lumineuses changer inlassablement de couleurs ou d'intensité lumineuse. Le chauffeur ? Nous ne le connaissions que trop bien. Combien de fois étions nous montés à bord de son taxi ? Il devenait presque un ami de la famille. Quoi qu'il en soit. Le drame était sans doute inévitable. Après un tant d'arrêt à un feu rouge, le véhicule repris le cours de sa route avec l'autorisation du cercle vert qui avait fait son apparition. Il ne restait que quelques mètres avant le choc. Mais nous ne le savions pas encore. Soudain, un camion vint se mettre en travers de notre chemin, véhicule imposante que le taxi n'arriva pas à éviter. Bruit de verre brisé. Bruit de tôle froissée. Sommeil forcé. Ne sachant combien le temps s'était écoulé, mes paupières se réouvrirent petit à petit, laissant alors apparaître mes yeux déjà si bleus. Les décors ambiants de la ville avaient changés. Les enseignes avaient laissé place au gyrophares intempestifs des secours. Le calme de la nuit tombante était lui, remplacé peu à peu par les sirènes et klaxons en tout genres. Des voix autour de moi s'affolaient. Je reconnaissais alors les paroles de ma mère criant: "Mes filles, mes petites filles ! Nan ! Nan !". Je ne savais réellement ce que j'étais en train de vivre. Tournant la tête vers ma gauche, j'eus soudain une vision d'horreur. Près de mois gisait le corps de ma sœur ainée. Corps encore jeune et pourtant, ensanglanté et sans vie...

      "-Vous avez raison, j'en connais déjà beaucoup sur cette affaire étant donné que votre mère s'était déjà confié à moi il y a fort longtemps.
      -Alors pourquoi me questionner à ce sujet. Je resterais muette, quoi que vous direz.

      -Et bien, faites la sourde d'oreilles si vous le désirez, moi je vais poursuivre. N'avez vous jamais manqué d'amour paternel Eleonore ? La mort de votre mère ne vous à t-elle pas trop choquée ? Pensez-vous souvent aux défunts de votre famille Mademoiselle ? Le fait d'être devenue orpheline à tout juste 18 ans ne vous à sans doute pas trop déboussolé ? mais bien sûr que si, quelle question ! Eleonore, vous avez quitté Londres pour changer de pays. Vous savez aussi bien que moi ce que cela veux dire, vous cherchez à fuir votre passé. Alors parlez en, je vous en pris.
      -Bon sang, mais vous allez me lâcher à la fin. Puisque vous connaissez tout de ma vie, lâcher moi votre pronostic qu'on en finisse enfin.
      -J'en sais beaucoup mais je veux l'entendre de votre bouche Mademoiselle Campbell.
      -Mais entendre quoi. Que je n'ai jamais connu mon père car il a abandonné sa famille avant ma naissance. Que j'ai perdu une sœur, un modèle dans un brutal accident dont j'ai été moi même victime. Que ma mère à elle aussi perdue la vie après s'être battue comme jamais contre la maladie alors que je venais tout juste d'atteindre la majorité ! Oui, tout ça c'est vrai. J'ai déménagé pour quitter ses lieux emplit de mauvais souvenirs pour moi. C'est lieux qui me rendaient sans cesse triste, nostalgique et mélancolique. C'est ça que vous voulez entendre. Et bien voilà."

      Certes, je m'emportais facilement mais il le cherchait. Il savait pertinemment tout de ma vie -d'ailleurs je ne savais pas vraiment comment. - Quoi qu'il en soit. Il allait trop loin à mon goût. Toute ma vie j'avais laisser le silence régner sur mon passé. Je restais mystérieuse auprès des autres pour ne pas implorer leur pitié. A tout casser, seulement deux personnes savaient tout de moi et de ces histoires là. Je ne voulais pas que cela change. Ce psy que je qualifiais déjà d'imbécile dans mon esprit. M'énervait au plus haut point. Il chercher à me faire oublier. Mais au contraire. La seule chose qu'il faisait apparaitre en moi était une chaîne interminable d'images, de gestes, de paroles, d'actions, d'événements, ayant emplis mon enfance et mon adolescence. A mes dix-neuf ans, j'avais quitté Londres pour aller vivre ailleurs, un peu plus loin. J'avais changé de vie, trouver le bonheur. J'avais un job qui payait bien ma vie. Des amis qui me comprenaient sans jamais rien me demander de plus sur mon passé. Pour une fois dans ma vie la roue avait tournée en ma faveur et j'étais tout simplement heureuse. Oui, heureuse.

      "-Et bien voilà, vous voyez quand vous voulez !
      -Vous me le paierez, vous le savez ? Je commençais peu à peu à oublier, seule, sans votre aide. Depuis ce temps. Le bonheur c'est invité dans ma vie et je m'en sors parfaitement bien. Je suis heureuse, vous m'entendez bien j'espère, HEUREUSE. Alors, je vous en pris, arrêter de me faire remémorer le passé. Ce n'est pas de cette manière que j'oublierais tout. Un tout qui d'ailleurs, ne sera jamais oubliable. Car vous m'entendez, jamais je n'oublierais ces êtres que j'ai aimé et qui mon apporté tout leur amour.
      -Bon, et bien la séance et terminé mademoiselle. Vous reviendrez la semaine prochaine, même heure ?
      -Vous rigolez j'espère ? Alors là, vous pouvez toujours courir. Je ne remettrai jamais les pieds dans votre cabinet. Je ne vous remercie pas monsieur. Adieu."

      Claquement de porte. - Fin


Dernière édition par Eleonore S. Campbell le Mer 29 Juil - 18:00, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:43

Je te souhaite la bienvenue. The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 539135

_________________
    The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Rw54jc The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Reed Vaughn

Reed Vaughn

COPYRIGHT : © Moi-même (avatar) / © Leightonfans LJ (icon)
MOOD THEME : Anxious
GOLD COCOON : u.c
DAMN JOB : Journalist

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:44

    Bienvenue parmi nous mademoiselle !
    Elisabeth est superbe The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 692643
    Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:45

Han Elizabeth. The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 168337 The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 186758
Bienvenue sur HWOTF! The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 687259
Revenir en haut Aller en bas
Jenyfaël C. Caleeghan
So hold me close and say three words, like you used to do.
Jenyfaël C. Caleeghan

COPYRIGHT : (c) box&shock
MOOD THEME : uc
GOLD COCOON : uc.
DAMN JOB : journalist

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:49

    Bienvenue et bon courage pour ta fiche The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 944892
Revenir en haut Aller en bas
Alwena Hawkins
ECCENTRIC SOULBecause the world needs a little of madness.
Alwena Hawkins

COPYRIGHT : © PSEUDO&AVATAR ● psychozee ; ICONS ● unknown & iconlounge
MOOD THEME : curious.
GOLD COCOON : broad street, N°460 w/ arwenn.
DAMN JOB : teaching assistant.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:51

Elizabeth I love you
BIENVENUE !

_________________
    The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Aeoc35 The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Badge110
    I WANNA DO BAD THINGS WITH YOUWHEN A BLONDE BECAME A BRUNETTE TO MARK THE BEGINNING OF HER NEW LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychozee.livejournal.com/
Reegan Woody

Reegan Woody

COPYRIGHT : Grumpy Crumpet
MOOD THEME : Thinking of you
GOLD COCOON : For seasons C1
DAMN JOB : Student

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 16:52

Bienvenuuuue (l)
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore S. Campbell

Eleonore S. Campbell

COPYRIGHT : Opium
MOOD THEME : Remember
GOLD COCOON : 516, Chad Road
DAMN JOB : Institutrice

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 18:02

Désolé, j'avais pas préservé de second post avant car je ne pensais pas en avoir besoin... mais si xD Sinon, j'ai terminé

    VSITUATION.
    ▬ Connaissez-vous les Woody et/ou les Franklin ? Qui ne connait pas ses deux familles, ne serait-ce que de nom. Tout Birmingham en parle. Woody par-ci, Franklin par-là. Personnellement, je ne m'intéresse pas plus que cela à ses deux familles. Elles vivent leur vie comme bon leur semble et moi, je me contente de vivre ma propre vie sans me mêler de celle des autres. Certains les aime, d'autre les déteste, honnêtement, je trouve cette situation presque amusante. Toute la ville, ou presque, tourne autour de ses personnages qui deviennent peu à peu mythique pour la presse. Après, je ne juge aucunement les Woody, ni les Franklin. Si un jour je venais à connaitre l'un de leur représentant personnellement, j'agirais comme je le fait avec d'autre, j'apprendrais à les connaitre, peut importe qu'il soit connu.

    ▬ Que pensez-vous de cette situation au Manoir ? Les deux familles se haïssent et pourtant, je ne suis même pas sûre qu'il se connaissent réellement. Je dois avouer que la situation au manoir m'amuse assez, on se croirait presque dans une espèce d'émission de télé-réalité où multiples personnes de divers âges sont forcés de cohabiter dans le même espace. Certains vont s'aimer, d'autre vont se détester. Il va y avoir des secrets, des coups-bas, des critiques et tout se qui s'en suit. En bref, de divers points permettant d'identifier la situation à un show télévisuel, les caméras en moins, enfin pour le moment. Quoi qu'il en soit, je pense que ses deux familles sont assez matures, du moins je l'espère, pour gérer la situation à laquelle ils sont confrontés.


    VIJOUEUR.

    ▬ Pseudo : Moon_Light
    ▬ Âge : 16 ans
    ▬ Avatar : Elizabeth Harnois
    ▬ Commentaires : Magnifique forum qui fait parti de mes coups de coeur.
    ▬ Code :
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend EmptyMer 29 Juil - 18:28

Attention aux petites fautes d'inattention. The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 328949
Je te valide ! The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend 687259

_________________
    The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Rw54jc The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Contenu sponsorisé




The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty
MessageSujet: Re: The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend   The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The start of Eleonore | terminus, tout le monde descend
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour tout le monde !
» Cindy Sander
» Bonjours tout le monde
» Tielemans, l'ado le plus cher du monde
» carrière et manège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: INTO THE DARK CLOUDS :: ♦ CHECK YOURSELF :: GOLDEN ELITE-
Sauter vers: