AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyVen 31 Juil - 23:58

La famille au complet.
(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. 11s1bwo (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. 2vnkftu (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. 1zwp200 (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. 2aj3wk9
© MOTOKOAYOAMA; SKEWED_SKY; HEARTDRAWNDREAM; CHARMING_DESIGN @ LJ.


    Nouvel ordre de passage : Danny, Erling, Clancy, Grace.

    Grace Woody-Swanson n'est pas une mère comme les autres. Légèrement stricte, à l'humour un peu décalé, ça n'est pas chose aisée que de vivre à ses côtés. Le pire, c'est qu'elle n'en est pas vraiment consciente. On a beau le lui répéter, elle ne s'en rend pas vraiment compte. S'il y a bien des gens qui puissent supporter ses caprices et toutes les excentricités qui peuvent lui passer par la tête, ce sont bien son mari et ses enfants. Par ailleurs, elle a souvent l'impression d'être la vilaine mégère de la famille, puisque son mari refuse de jouer son rôle de père, alors elle prend sa place. Il est plutôt du genre à plaisanter et à les laisser faire ce que bon leur semble et elle, et bien elle s'oppose souvent à lui et elle ne cesse de fixer des règles. Ce qui ne plait pas à tout le monde. Surtout à sa jeune fille Erling, elle le lui fait souvent comprendre. Erling a toujours été plus proche de son père que de sa mère, ce qu'elle ne vit pas très bien au fond. Elle ne le lui montre pas directement, mais cette relation ne lui convient pas réellement. Elle aimerait se rapprocher d'elle et elle sent bien que le fait de garder la petite Lyle et se faire passer pour sa mère n'arrange pas vraiment les choses entre elles. Grace Woody-Swanson pensait à tout cela en errant dans le grand Manoir des Quatre-Saisons. Manoir qu'ils étaient contraints de partager avec la famille Franklin qu'elle est loin de porter dans son cœur, comme tous les autres membres de la famille, bien évidemment. Petite, elle adorait passer son temps ici, avec ses frères et sa sœur, s'imaginant déjà quelques années plus tard, venir dans cette grande demeure avec sa famille. Ah, mais ce n'était qu'un songe d'une enfant de dix ans courant dans le jardin. Fini de ressasser le passé, il était temps d'avoir une petite réunion de famille. Réunion qui, soit dit en passant, était organisée par Grace au moins une fois par mois, histoire de mettre les points sur les 'i'. Réunion qui, par ailleurs, faisait plus penser à une enquête de police qu'à une réunion de famille. Prête à tout pour avoir cet entretien avec ses enfants, elle se dirigea alors vers leurs chambres. En passant, elle attrapa une batte qui se trouvait juste sous son lit. Ecoutez, si jamais un vandale, ou même un Franklin osent s'infiltrer dans leurs chambres, elle aura au moins de quoi se défendre. Bref, elle s'aventura dans le couloir et frappa sur les portes des chambres des enfants Woody-Swanson tout en s'écriant: « ERLING JACKIE BREEONIE ET KIKI, désolée, CLANCY BELANEY WOODY-SWANSON, SORTEZ DE VOS CHAMBRES IMMEDIATEMENT, SI VOUS Y ÊTES BIEN EVIDEMMENT ET SUIVEZ-MOI JUSQU'AU KIOSQUE. REUNION DE FAMILLE ET QUE CA SAUTE! » Elle se rendait compte qu'elle n'allait pas pouvoir passer inaperçue dans le manoir, mais elle espérait que tout le monde soit sorti et qu'elle soit donc seule dans l'enceinte du bâtiment. Enfin, elle n'en avait que faire des opinions des autres habitants de la bâtisse. « D'ailleurs, je ne sais même pas pourquoi je m'évertue à crier si vous n'êtes pas là. A trois, si vous ne sortez pas de vos chambres, je viens vous chercher par la peau des fesses et je ne plaisante pas. Une, d- » Elle ne savait pas s'ils réagiraient, mais il fallait bien essayer. Les menaces, avant tout pour Grace.
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptySam 1 Aoû - 18:33

    Erling n'avait pas réussit à dormir cette nuit-là. Depuis deux jours, ses souvenirs les plus précieux lui revenaient en mémoire, et le moins qu'on puisse dire c'est que c'était un sentiment plutôt désagréable. Elle n'avait jamais aimé parler du passé, ni même y penser. Alors, comme à chaque fois qu'elle n'était pas tellement dans son assiette, la brune était allée chercher sa fille dans son lit pour la serrer contre elle. Le soir, Lyle était un véritable petit ange, il n'était donc pas difficile de la faire s'endormir dans un lit autre que le sien. Et puis, la présence de sa mère avait toujours eu le don de la rassurer. Malgré le fait qu'elle apparaissait pour tous comme la fille de Grace Woody-Swanson, Erling avait le sentiment que la petite savait très bien de qui elle venait réellement. En tout cas, la jeune femme faisait tout pour que sa fille ne l'oublie pas.

    Après une nuit plutôt calme et sans rêves, elle se réveilla en sursaut. Une sorte de bruit sourd résonna sur sa porte. Qui osait tambouriner ainsi, à cette heure-là ? Lyle, au creu de ses bras, dormait toujours malgré le vacarm. Erling poussa un juron tout en se levant doucement, et avant d'atteindre l'entrée enfila un jean délavé et un pull blanc léger. Une chaleur presque hors du commun - en Angleterre, régnait déjà. Alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la porte, furieuse, elle jeta un coup d'oeil au réveil. Onze heures du matin. Criminel. « MAIS BORDEL ... Ah, maman. » Bizarrement, elle se calma tout de suite. Baissant le ton, elle demanda : « Qu'est-ce que tu fais avec cette batte ? » Non pas que ça l'étonnait de la part de sa chère mère, mais là Grace excellait dans le ridicule. Calmée, un sourire se dessina sur ses lèvres. Malgré tout le mal qu'elle pensait de sa mère, il fallait avouer que ce n'était jamais la dernière à la faire rire. Grace s'apprêtait à répondre lorsqu'elle frappa sur la porte de Clancy. Erling explosa de rire. « Tu sais que tu risques de te prendre un coup si ton fils déboule ? » Son frère n'était carrément pas du matin, et celui ou celle qui s'aventurait sur le chemin du réveil risquait à tout moment de perdre la vie. Tous les Woody-Swanson le savait.

_________________
    (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Rw54jc (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Clancy Woody-Swanson

Clancy Woody-Swanson

COPYRIGHT : (c) lora & ljs.
MOOD THEME : Angry and sarcastic.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D1.
DAMN JOB : PLAYBOY (aa)

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyDim 2 Aoû - 0:46

    Clancy vivait la nuit. C'était une sorte de vampire. Il aimait regarder les étoiles, essayer de les atteindre, regarder la lune, courir dans le jardin tout nu, embrasser l'herbe d'une superbe chute, se trémousser, boire sa bouteille de champagne en renversant les trois quarts, et par dessus tout les câlins sous les étoiles. Le seul problème, c'était qu'ici, s'il se mettait à sortir sur les coups de minuit pour faire du bordel dans les jardins plutôt immenses de la propriété, il allait s'attirer des ennuis. Pas avec son père qui dormait comme une masse, mais avec sa mère qui sortirait tronçonneuse à la main, bigoudis dans les cheveux et robe de chambre rose bonbon. Ce soir là, comme chaque jour, il tentait de se coucher de bonne heure. Tout ce qu'il gagna, fut de grandes cernes, un enroulage monstre dans les couvertures et une insomnie profondément agaçante. Tendrement ronchon à dix heures du matin, il prit une douche rapide puis s'habilla léger. Le temps était curieusement chaud.

    Armé de son plus beau short hawaïen, en étoile sur son lit, un peu dans les vapes, pensant à Cat et sa poitrine sexy, il eut le droit à un tambourinage de porte digne d'une école militaire. La voix de crécelle haut perchée de sa mère se fit entendre à peu près à vingt kilomètres autour de la propriété. Donnant des ordres, avec sa réunion de famille qui ne se faisait jamais car toujours une personne se défilait, Clancy tourna désespérément la tête vers sa porte. Il avait deux options : faire une corde en enroulant ses draps et s'évader par la fenêtre ou bien se noyer dans le lavabo de sa salle de bain. Troisième option, supporter sa mère et ses jérémiades sur son comportement, sur le comportement d'Erling, sur ses problèmes menstruels, sur sa vie éreintante. Clancy optait plutôt pour s'ouvrir les veines et ensuite sauter par la fenêtre. Et surtout qu'aujourd'hui, il était en manque de sexe, frustré. Il ne voyait Cat que dans trois jours, et il allait mourir de sa libido extralarge. Il voyait Cat à chaque coin de rue. Une grande obsession. Ses pensées perverses furent interrompus par sa mère qui essayait de jouer au chantage. Clancy essaya juste de s'étouffer avec son oreiller, retenant son souffle. Mais il préférait largement mourir d'un coma éthylique que d'un étouffement sûrement raté. Il se résigna à sortir de la chambre, traînant des pieds.

    Le tableau idyllique. Erling, et sa mère se tournèrent vers lui. Lui qui avait la tête dans les fesses, un air totalement blasé sur le visage et une envie de partir en courant coincé au fond de la gorge. Les jaugeant rapidement, il soupira, traîna un peu plus des pieds et grogna. « S'lut. » Il vit ensuite la batte de sa mère. Et c'est là qu'il eut le déclic. Sa mère était juste une grande psychopathe paranoiaque.Il espérait juste que ce n'était pas contagieux en contact prolongé. Dans un faux air joyeux, il s'exclama. « Youpi. T'as enfin décidé d'assassiner Erlie. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyDim 2 Aoû - 14:05

    Qui a dit que les Woody-Swanson était une famille comme les autres ? A première vue, on pourrait même dire qu'ils ne sont pas tous de la famille, tellement leurs différences sont frappantes. L'un est trop généreux, l'autre est trop stricte, l'une est un peu réservée, l'autre ne rate pas une occasion de se faire remarquer. Aujourd'hui, c'était le tour de Grace de se faire remarquer. Personne d'autre qu'elle ne se baladerait avec une batte en plein milieu du long couloir à frapper sur la porte de ses enfants pour qu'ils daignent lui ouvrir. Non, personne sauf elle. Avant qu'elle n'ait pu mettre ses menaces à exécution, une des portes s'ouvrit, laissant entrevoir sa jeune fille, Erling qui n'avait pas l'air très heureuse d'apercevoir sa mère. Ce que Grace avait très bien remarqué. « Oui, et je vois que tu as l'air contente de me voir. » Erling baissa soudain le ton avant de demander à sa mère ce qu'elle faisait ici avec une batte dans les mains. Le regard de Grace se dirigea vers l'objet en question et un fin sourire se dessina sur ses lèvres. « Oh ça ? Pas grand chose, c'était pour vous réveiller, voilà tout. Et puis si vous ne vous leviez pas, j'aurais peut-être essayé de défoncer la porte pour vous faire sortir de vos lits. C'est très efficace comme arme. » Etonnamment, on pouvait dire que Grace n'était pas de si mauvaise humeur que ça aujourd'hui. Enfin, là n'était pas la question. Erling avait réussi à s'extirper de son lit et il était temps de réveiller l'autre énergumène. Alors elle frappa une nouvelle fois sur la porte de Clancy, ce qui avait l'air d'amuser Erling. Effectivement, Grace était au summum du ridicule avec cette batte dans les mains, à hurler des menaces à qui voulait bien l'entendre. Oh, Erling avait raison, Grace savait parfaitement que Clancy était loin d'être du matin, mais elle n'en avait que faire. Elle ne partirait pas d'ici tant que la porte de la chambre de son fils ne se soit ouverte. Il allait assister à cette réunion qu'il le veuille ou non. Quelques secondes plus tard, Clancy fit enfin son apparition, cernes sous les yeux, il n'avait pas dormi. La mine quelque peu effroyable et fatiguée de son fils fit faire un léger sursaut à Grace qui répliqua: « Bonjour Clancy, on dit bonjour chez nous et pas 'S'lut'. Enfin mon Kiki, tu as là une mine terrible, tu voudrais de l'anti-cernes peut-être ? Si seulement il t'arrivait de dormir ç une heure raisonnable, mais c'est trop te demander. » Oui, les sermons commençaient avant la réunion de famille apparemment. La réplique suivante de son fils ne la fit pas tellement rire. Il n'y avait pas grand chose ou personne qui pouvait la faire rire, me direz-vous. Elle souleva donc la batte et la secoua dans les airs. « Clancy! C'est toi que je vais finir par assassiner si tu ne cesses de raconter des bêtises. Bon Dieu, ce que cette fichue batte est lourde. Et c'que t'as une mine horrible, mon pauvre chou. T'es sûr de ne pas vouloir de l'anti-cernes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Danny Swanson
NASTY DADDYtake a good look at my butt it's not easily forgettable.
Danny Swanson

COPYRIGHT : CORPSE HEART
MOOD THEME : le nirvana
GOLD COCOON : .
DAMN JOB : soudeur, héhé.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyLun 3 Aoû - 18:07

    Danny était encore à son entreprise de fabrication de meubles, enfermé dans une petite pièce de quatre mètres carrés, en train de souder des pièces. Il voyait tout noir à cause de son casque de protection, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne voyait pas l’horloge située de l’autre côté de la vitre de la cabine. Il était déjà onze heures, sa femme avait organisé une réunion de famille à cette heure précise, et lui était encore au boulot. Il voyait déjà la grosse scène arriver. Ses deux enfants seraient morts sur le fauteuil en l’attendant, Grace aurait une carabine dans les mains et attendrait à la fenêtre que la voiture de son mari se gare dans le parking du Manoir. Il se promit donc de terminer ce meuble et de filer à la maison tout de suite après. Cependant, lorsqu’il termina le meuble, vingt minutes après, il n’avait pas vraiment envie d’aller affronter sa femme et son fils Clancy, qui auraient sans doute des millions de trucs à lui reprocher. Il alla donc voir son contremaître et lui demanda si d’autres commandes étaient arrivées. Malheureusement, un camion portant des pièces avait pris du retard aujourd’hui et il y avait déjà une dizaine d’autres soudeurs qui étaient sur les autres contrats. Danny soupira donc, hocha la tête, et enleva son casque protecteur. Il alla se changer, échangeant le chandail gris sal contre un polo bleu marin. Il rangea ses vêtements dans son casier et sortit de l’entreprise, se dirigeant vers son parking réservé. Une fois arrivé à la maison, il sonda toutes les fenêtres du Manoir, à la recherche de la silhouette de Grace et de son arme, mais ne vit rien. Peut-être que les enfants lui avaient fait prendre un peu de retard sur sa réunion. Il se gara donc rapidement à côté de la voiture d’un Franklin, eut d’ailleurs envie de crever l’un de ses pneus, mais se ravisa et ne perdit pas plus de temps. Il entra dans la maison, se dirigea vers le salon, n’entendit rien, se dirigea ensuite vers sa chambre mais lorsqu’il se pointa dans le couloir, il vit tout de suite ses trois amours : Grace, Erling et Clancy, en train de se menacer avec une batte de baseball ainsi que des haussements de voix. Danny s’avança vers eux avec un grand sourire. « Bah voilà vous êtes là ! Je vous attends en bas depuis trente minutes … J’ai eu le temps de lire le journal quatre fois ! » Évidemment, c’était un gros mensonge à la Danny Swanson. Il venait tout simplement d’entrer en douce dans la maison. Cependant, si sa femme apprenait qu’il n’avait pas respecté son horaire, il se ferait étrangler pendant son sommeil. Valait mieux, de temps à autre, inventer quelques trucs pour sa survie. L’australien embrassa sa femme sur le dessus de la tête, trop paresseux pour se pencher jusqu’à sa bouche et de toute façon, il savait que ses enfants passeraient un commentaire là-dessus. Il tourna finalement les yeux vers Clancy et haussa les sourcils. « Ben voyons. Une voiture t’a roulé dessus ou quoi ? » Il rigola un peu puis regarda sa fille adorée Erling. « Bon matin cocotte ! Toujours aussi rayonnante, même le matin ! Comme ta mère … » Dit-il en regardant amoureusement sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyLun 3 Aoû - 19:01

    La scène était de plus en plus ridicule. Clancy la tête dans les fesses, presque nu tellement son short était court (elle se demanda si c'était le même qu'il y a quatre ans) et sa mère Grace armée d'une batte de base-ball élevée dans les airs. Erling semblait être la seule personne à peu près normale dans ce couloir. Au moins, elle était habillée. Déjà agacée par les piailleries de sa mère qu'elle avait fortement envie d'embêter aujourd'hui, elle retourna dans sa chambre et claqua la porte. « COURANT D'AIR. » Mensonge. La fenêtre de sa chambre n'était même pas ouverte. C'était presque comme si elle entendait déjà sa mère fulminer derrière la porte. Après s'être assurée que Lyle dormait toujours malgré le vacarme, elle ressortit avec un paquet de cigarettes à la main. Elle en pris une dans sa bouche et tenta de l'allumer, sous le regard choqué de Grace. Pour l'énerver encore plus - et non pas parce qu'elle était dans un jour de bonté, elle tendit le paquet à son épave de frère. Alors que sa tendre mère allait pousser une gueulante phénoménale, Danny Swanson arriva. Son super papa. Elle le regarda monter les marches les yeux brillants, et faillit s'étouffer. La fumée était restée trop longtemps dans sa bouche. Erlie ne tourna même pas les yeux vers son frère, mais savait pertinemment qu'il suffoquait de rire comme un gros lourdaud. « Toi aussi, beau même le matin. » Elle sourit brièvement à son père, puis se tourna vers Clancy afin de le fusiller du regard. « Prends-en de la graine, le gland. »

    La jeune femme sursauta quand un bruit sourd se fit entendre sur la rambarde des escaliers. Sa mère ferma les yeux, respira un bon coup pour se calmer - du moins essayer, et déclara qu'ils avaient déjà du retard pour la réunion et qu'il était donc inutile de discuter plus longtemps. Erling acquiesça. Sages paroles. Elle avait un bon paquet de reproches à faire à son jumeau. Elle avait besoin de vider son sac devant tout le monde, et elle espérait d'ailleurs que sa mère la soutiendrait. En effet, lors des réunions de famille c'était elle qu'il fallait avoir de son côté. Plus respectée que Danny. Du moins, en apparence. « Moi je propose qu'on aille dans le kiosque du jardin. Il n'y a jamais personne, et on peut fumer des joints tranquille. » Elle se rapprocha de son père, jusqu'à passer un bras autour de sa taille. Protection assurée contre les coups de Woody-Swanson Mère.

_________________
    (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Rw54jc (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Clancy Woody-Swanson

Clancy Woody-Swanson

COPYRIGHT : (c) lora & ljs.
MOOD THEME : Angry and sarcastic.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D1.
DAMN JOB : PLAYBOY (aa)

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyMar 4 Aoû - 14:13

    A croire que tout le monde le cherchait dans cette famille. Son père fit une apparition agaçante, comme toujours. Le brun cachait au fond de lui, une amertume spécialement destiné à son géniteur. Pourquoi, et bien parce que tout simplement, Danny était beaucoup plus proche d'Erling. Ce qui énervait, agaçait, chatouillait Clancy dans tous les points. Dans un schéma de famille normale, le père était proche de son fils. Ils parlaient de voitures, de nanas, de sexe. La mère était proche de la fille aussi. Elles parlaient de linges, de séries débiles, d'amour idyllique et de romans d'amour affreusement niais. Mais, apparemment la famille Woody-Swanson, n'était pas une famille classique. Clancy passait plus de temps avec sa mère, Erling avec son père. Et même si Clancy avait du mal à supporter Woody-Swanson mère, avec ses délires psychotiques, il restait à ses côtés. Ce n'était pas une question de jalousie, mais une question d'affection. Danny était beaucoup trop loin de son fils, et même si Clancy ne disait rien, il n'en pensait pas moins. Il en souffrait même. Le simple fait de voir ses gestes affectueux destinés à Erling, le rendait agressif. Il avait souvent l'impression que son père n'était pas fier de lui. Qu'il n'existait que la parfaite Erling dans la famille. Et qu'il était le boulet qu'ils traînaient tous ensemble. C'était son sentiment, chaque jour.

    Clancy répondit, en sussurant, à l'insulte de sa soeur. « Ta gueule, planche à pain. » Ce qu'elle pouvait être chiante. Il tourna son regard vers son père, et eut un faux sourire ironique. « Tiens, Danny débarque. » Il savait qu'appeler son père par son prénom l'énervait, et il en usait de plus en plus. Comme pour lui faire payer ses moments gâchés père/fils où Erling s'imposait, et que Clancy se reclusait dans sa chambre. Il rajouta en regardant ses parents, qui critiquaient sa tête. « Merci, Grace et Danny. Chaque jour, j'ai une preuve formidable que vous aimez votre fils tendrement. » Lorsqu'Erlie lui tendit une cigarette, il s'en empara sans dire merci. C'était juste pour emmerder ses parents, qui détestaient qu'on fume sous leurs nez délicats. Il se retint pourtant de l'allumer dans la maison. Erlie proposa le kiosque. Il savait qu'il allait s'en prendre plein la gueule, avec elle. Mais si elle dépassait les bornes, il creuserait un trou dans le jardin et l'enterrerait vivante. Clancy aussi avait des reproches, totalement secret. Entre sa mère psychotique, son père désintéressé et sa soeur jalouse et ingrate, il en voyait tous les jours. Et après, ils s'étonnaient tous de l'arrogance de Clancy, qui était si gentil autrefois. Une vraie crème, transformé en petit con avec du répondant.

    Finalement, il eut un sourire fébrile devant la provocation d'Erlie, qui parlait de fumer des joints. Clancy ferma sa gueule, et se dirigea vers les escaliers pour les descendre. Ne faisant pas attention aux autres derrière, descendit comme un fou, courant et manquant de se prendre le meuble juste en face. Directement, arrivé dehors avant tout le monde, il s'allongea sur l'herbe et alluma la cigarette. Ses parents allaient sûrement râler de le voir étendu par terre, mais tant mieux, il s'en foutait. Quand ils passèrent à côté de lui, il ajouta en réfléxion purement réfléchi. « Ca serait le paradis si j'avais ma bouteille de whisky et que vous n'étiez pas là. Ah oui, et une blonde à gros seins, aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyMar 4 Aoû - 17:51

    Il est vrai que Grace n'était pas une mère ni une femme très démonstrative, mais s'il y avait une seule personne en dehors de son époux et des enfants qui savait l'apprécier à sa juste valeur, c'était bien Grayson, l'aîné de la fratrie Woody. Elle s'est toujours bien entendu avec lui, aujourd'hui encore, il lui permet de redevenir la jeune petite fille innocente et naïve qu'elle était dans le temps. Il la comprend et sait lui parler mieux que quiconque; ils sont presque inséparables. D'ailleurs, Grace aurait bien aimé que ses jumeaux se comportent d'une manière plus civilisée quand ils daignaient s'adresser la parole. Encore un peu et ils risquaient de se sauter dessus.

    Enfin là n'était pas la question. Danny fit soudainement irruption dans le couloir prétextant qu'il les attendait en bas depuis plus d'une demie-heure. Evidemment, Grace n'était pas dupe, mais elle avait décidé de passer outre ce détail et de se concentrer sur la réunion qui avait déjà pris pas mal de retard. Danny Swanson posa un baiser délicat sur le front de sa femme avant de complimenter la mère et sa fille. Pour Grace, l'heure n'était pas aux compliments puisque sa bonne humeur s'était déjà envolée suite aux remarques quelque peu déplacées de ses enfants. Elle avait juste l'impression d'être le dindon de la farce, qu'ils se payaient tous sa tête et elle n'arrangeait rien à la situation avec cette énorme batte qu'elle tenait dans les mains. « Pourquoi ce besoin soudain de compliments, tu as quelque chose à te reprocher chéri ? » Sans oublier le fait que quelques minutes avant l'arrivée de son cher mari, Erling lui avait claqué la porte au nez. Inutile de le nier, ce n'était certainement pas un courant d'air comme elle l'avait prétexté. Et le fait qu'elle sorte ce paquet de cigarettes devant sa mère l'agaçait plus que tout. Elle tenta néanmoins de garder son calme et de précipiter les membres de la famille pour ne pas retarder cette réunion si importante à ses yeux. C'était aussi le seul moyen qu'elle avait de se rapprocher un peu plus de sa famille. Le seul moyen de ne pas se sentir, elle aussi, un peu désappréciée, seule.

    « Enfin, allons dans le kiosque, ça vous rafraîchira peut-être les idées. Les remarques désobligeantes de son fils la mettait dans un mauvais état. La seule chose qu'elle avait envie de faire à ce moment précis était d'utiliser la batte sur sa propre personne, de s'en asséner un bon coup sur la tête pour ne plus entendre ces remarques toutes plus déplaisantes les unes que les autres. De plus, Clancy savait pertinnement que ses parents ne supportaient pas le fait qu'il les appelle par leur prénom. Apparemment, tout cela semblait l'amuser, mais peut-être plus pour longtemps. « Jeune homme! Appelles-nous encore par nos prénoms et ce surnom que tu détestes tant te suivra toute ta vie durant. Hein mon Kiki ? » Le fait que ses enfants doutent de l'amour qu'elle leur portait lui faisait plus de mal que n'importe quoi d'autre. On ne lui avait pas appris à montrer ses sentiments, elle ne savait pas comme s'y prendre. Elle avait l'habitude qu'on s'occupe d'elle et non pas le contraire. Encore une fois, la seule personne qu'elle savait réconforter était Grayson, mais avec ses enfants, elle n'y arrivait pas. Il suffisait de voir la relation qu'elle entretenait avec Erling, ça n'était pas la joie tous les jours. Rares étaient les moments où elles discutaient de tout et de rien et où elles riaient de tout et de n'importe quoi, mais ces moments, elle savait au moins les apprécier. « Bon Dieu, je crois que ma fin est proche. D'où est-ce que tu vas chercher pareilles inepties ? Bien sûr que nous vous aimons ton père et moi, mais vous ne nous facilitez pas la tâche tous les jours. Assurément. » Ni une ni deux, Clancy dévala les escaliers et laissa les autres membres de sa famille derrière lui. Ils se hâtèrent à leur tour et allèrent le retrouver, allongé au sol. « Si c'est ton souhait le plus cher que d'être au paradis fils, il suffit de demander, j'ai ma batte à disposition. Allez, relèves-toi et on avance. »
Revenir en haut Aller en bas
Danny Swanson
NASTY DADDYtake a good look at my butt it's not easily forgettable.
Danny Swanson

COPYRIGHT : CORPSE HEART
MOOD THEME : le nirvana
GOLD COCOON : .
DAMN JOB : soudeur, héhé.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyMar 4 Aoû - 19:09

    Clancy ne perdait vraiment pas une seconde pour lui rappeler qu’ils n’entretenaient pas la meilleure relation du monde. Dès que Dan’ pointa le bout de son nez, il en fit la remarque avec arrogance, en plus de l’appeler par son prénom. Il ne releva pas l’erreur, cette fois-ci, tentant de ne pas déclarer la guerre avant même que la réunion ne soit ouverte. Il se dirigea donc vers le petit groupe et complimenta ses femmes. Un sourire fier se dessina sur les lèvres de Danny lorsque sa fille lui renvoya le compliment, lui assurant que lui aussi était beau même le matin. Bon, c’est sûr qu’à chaque fois qu’il revenait de l’entreprise de meubles il n’avait pas un look digne d’un gala, mais ça faisait du bien d’entendre ça de la bouche de sa fille. Puis il se tourna vers sa femme lorsqu’elle lui demanda s’il avait quelque chose à se reprocher. « Quelque chose à me reprocher ? Allons chérie, depuis quand j’ai besoin d’une raison pour te complimenter ? Ne sois pas aussi bougonne … » Il lui sourit tendrement. Danny n’essayait pas de se racheter parce qu’il était arrivé en retard non, car en vérité il s’en fichait. Seulement, il détestait ces réunions de famille. Grace les considérait comme les opportunités parfaites pour en rapprocher chaque membre, Danny lui les percevait comme des moments idéaux pour mitrailler tout le monde un après l’autre. Ça lui faisait mal de toujours devoir confronter sa femme et ses enfants parce qu’au bout du compte, il avait sans cesse l’impression de ne pas avoir accompli son rôle de père et de bon mari, et ça le faisait chier. Malgré tout il passa un de ces bons vieux commentaires sur l’allure de son fils, qui répliqua à ses parents une phrase plutôt blessante. Danny fronça les sourcils et allait prendre la parole quand Grace le fit avant. Au moins, elle plaça les mots justes. « Grace a raison. Franchement Clancy quand est-ce que tu vas arrêter de faire ton enfant martyr ? » Bon, c’était probablement la goutte qui allait faire déborder le vase mais il s’en fichait puisque son fils avait déjà commencé à dévaler les escaliers en direction du kiosque. Danny soupira en adressant un regard désespéré à sa femme, puis passant son bras autour d’Erling qui venait de se blottir contre lui. Il marcha côte à côte avec sa fille jusqu'au kiosque, près duquel était allongé Clancy en train de se plaindre sur sa vie. Sa mère lui proposa de l’envoyer direct au paradis et Danny esquissa un sourire avant d’encore une fois reprendre son fils. « Et puis cesse d’être aussi vulgaire, je t’ai certainement pas appris à parler comme ça d’une femme. » Ils continuèrent tous leur chemin jusque dans le petit kiosque, dans lequel Dan’ prit place sur une chaise, délaissant ainsi sa fille, qui prit place à côté, attendant tous les directions de Grace. Ou bien que les insultes et reproches commencent à fuser.
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyMar 4 Aoû - 19:19

    L'ignorance étant considérée comme le meilleur des mépris, Erling regrettait presque le temps où son frère la faisait chier au plus haut point. Depuis l'histoire avec Cat, ils n'avaient pas partagé un seul moment complice. Encore moins depuis l'arrivée dans cette grande bâtisse. Elle aurait préféré vomir plutôt que de l'admette, mais son jumeau lui manquait énormément. Depuis toujours, ils étaient liés par une affection profonde et fusionnelle. Ils formaient une solide bulle d'unité dans laquelle toute atteinte à l’un des deux entraînait aussitôt une réaction de l’autre. Même si depuis le début de la vie à quatre il y avait une certaine compétition Grace/Clancy et Danny/Erling, le frère et la soeur étaient toujours contre leurs parents. Désormais, c'était chacun son combat et que le meilleur gagne. Plus aucune empathie entre eux deux. En tout cas, c'est ce que ressentait Erlie depuis près de deux mois. Contre son père, fixant Clancy, elle pensa au temps où elle commencait une phrase et que son frère l'achevait selon une logique impeccable, et vice-versa. Les même conneries sortaient de leurs bouches. A dix ou vingt ans. Elle détourna le regard, sans réagir à la remarque de son enfoiré de frère. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle ne savait pas comment lui dire que sans lui, elle ne se sentait plus complètement elle-même. L'agression restait pour elle le seul déclic possible. Si Clancy ne se rendait compte de rien, c'est qu'il était encore plus bête qu'elle ne l'aurait pensé.

    Erling ne fit encore moins attention à la remarque de sa mère. Ses enfants ne lui facilitait pas la vie, certes, mais elle était un cas aussi. Rien qu'à la voir avec sa batte à onze heures du matin vous annonce la couleur sur l'état mental de la jeune femme. Elle allait se plaindre lorsque Clancy dévala les escaliers. Bordel, quel inconscient. A partir de ce moment-là, toute la petite famille se bougea vers le jardin. Elle ne put s'empêcher de sourire aux paroles de son frère. Sourire qui disparut bien vite de son doux visage lorsqu'il parla de la blonde aux gros seins. Pas la peine de mettre dix minutes à chercher le rapprochement. Erlie s'assombrit, mais ne commenta pas et se laissa entraîner dans le minuscule kiosque. Placé sous un grand chêne ainsi qu'un pommier, ils étaient à présent plus protégés de la chaleur qui régnait sur la ville. La jeune Woody-Swanson s'assit près de son père. « Dommage que ma poupée Patou ne soit plus de ce monde. On aurait pu se la faire passer en guise de baton de la parole. » Elle se retint de fusiller son frère du regard, encore une fois. De toute façon, toutes les merdes qu'il y avait eu dans sa vie était de sa faute. La brune ajouta, sur un ton tout à fait sérieux : « Ou alors au pire, on se fait passer un joint. » Aucun commentaire.

_________________
    (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Rw54jc (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Clancy Woody-Swanson

Clancy Woody-Swanson

COPYRIGHT : (c) lora & ljs.
MOOD THEME : Angry and sarcastic.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D1.
DAMN JOB : PLAYBOY (aa)

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. EmptyJeu 13 Aoû - 15:42

    C'était dur. Un peu trop, même. Lui, qui aurait voulu se réconcilier avec sa famille. Mais il avait du mal à franchir la barrière, que dis je, le mur qui s'était dressé entre chacun d'eux. Il avait du mal à arrêter d'être aussi arrogant, suffisant de sa petite personne. Il s'était construit cette image, et il ne pouvait plus y déroger et être soudainement un petit ange qui exécuterait tous les ordres de ses parents. C'était juste impossible qu'il s'écrase.
    Il savait qu'il n'avait que ce qu'il cherchait. Ses réflexions étaient toutes désagréables et heurtaient sûrement les personnes. Dans un sens, il voulait les faire réagir et non les blesser. Alors en appelant ses parents par leurs prénoms, il se prouvait encore une fois qu'ils ne pensaient qu'à leur fille, et qu'il n'était rien, juste un martyr. Il avait du mal à penser que sa mère, son père et sa sœur vouait un amour sans borne à sa petite personne et qu'ils seraient tous prêt à tout donner pour que tout s'arrange. Non, dans sa caboche d'entête, ils faisaient tous pour lui rendre la vie difficile, pour qu'il s'éloigne un peu plus chaque jour.
    Il aurait tout donné lui aussi pour que tout s'arrange avec Erling. Qu'elle arrête de l'agresser, qu'elle arrête de lui faire la gueule, de le traiter de tous les noms. Il l'avait mérité, et alors. Cat était le troisième pilier de leur groupe. Ce n'est pas en couchant avec qu'ils allaient se séparer. Erlie les avait incité à aller plus loin, à se revoir, à enfreindre la règle. Oui, car en ce moment, Clancy ne pensait qu'à elle. Sa petite blonde qu'il faisait venir de Coventry. Elle lui manquait constamment et la situation le pesait grandement. Il n'avait plus qu'à ignorer une fois de plus les remarques de sa famille, et faire comme s'il se foutait de tout et surtout d'eux. Il n'allait pas échapper au sermon. Il allait user de son arrogance pour les énerver un peu plus. Se levant en maugréant, il alla s'installer et s'assit sur l'herbe. Erlie se mit assise, et il la zieuta. C'est vrai que ça lui manquait de ne plus partager tout avec elle. Ne pas finir ses phrases, ses plus belles conneries. Mais son envie passait lorsqu'elle le regardait comme elle le faisait maintenant. Des yeux noirs, qu'il faisait tout aussi bien qu'elle. Il soupira, et commença à arracher l'herbe à terre, brin par brin. Prenant un air tout simplement ennuyé. « Bon, les vieux, on se dépêche de m'engueuler, j'dois aller prendre l'apéro chez Johnny-John. » Il leur adressa un grand sourire faux et balança une poignée d'herbe sur la jambe d'Erlie. « Hey, planche à pain, décoince toi, Reid va pas se ramener. » Il savait que ce sujet était délicat, même un peu trop. Mais provoquer pour se faire remarquer, il le faisait constamment. C'était sa bonne vieille habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty
MessageSujet: Re: (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.   (FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(FAMILLE WOODY-SWANSON) ♦ crazy little thing called love.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» footing en famille
» la famille s agrandi
» ils sont ou ???
» Gilles Bajolet, presentation
» [Portugal] en famille - Août 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: OUR SWEET ESCAPE :: ♦ LITTLE FILES' BOX-
Sauter vers: