AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I wanna be For ever young ... | Yvaine

Aller en bas 
AuteurMessage
Avery I. Newton

Avery I. Newton

COPYRIGHT : Bedon*
MOOD THEME : /
GOLD COCOON : /
DAMN JOB : /

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty
MessageSujet: I wanna be For ever young ... | Yvaine   I wanna be For ever young ... | Yvaine EmptyMer 5 Aoû - 11:45


    Depuis combien de temps Avery n'avait-elle pas eut une nuit normal, avec plus de dix heures de sommeils ? C'était une question qu'elle ne cessait de se poser, car en effet c'est cauchemar avait cessé pendant un moment pour reprendre de plus belle maintenant, c'était comme disait le proverbe, partir pour mieux revenir. Enfin bref, encore une fois en ce levant ce matin même, Avery ne ressemblait à rien, plus les jours passaient plus les cernes se dessinaient sous ses yeux, elle enfila sa robe de chambre et descendit sans se presser vers la cuisine. Que c'était bon de savoir qu'on n'était pas attendue, qu'il n'y avait pas de punition si elle arrivait en retard, Avery était heureuse d'être sortie du lycée, de l'uniforme et de tout ce qui va avec. Elle attrapa sa tasse, fit chauffer l'eau, c'était son rituel, tous les matins Avery fesait la même chose, les habitudes ont la dent dure, mais surtout, la routine à quelques chose de rassurant, Avery a ce besoin de tout controler, que chaque chose soit à sa place. Avery prit plusieurs tasses de thé, puis elle la netoya et la rangea, Avery ne supportait pas le désordre, elle ne supportait pas la saleté ni tout autre chose qui y ressemblait, d'aprés sa psychologue qui fait partie integrante de sa vie maintenant, c'était du à son enfance, Avery n'ayant pas pu controler ce qui était arrivé, maintenant il lui fallait tout diroger, tout controler, et blablabla ... A vrai dire, elle avait surement raison, mais Avery ne voulait pas se l'avouer, il était trés dure pour elle d'avouer ses sentiments, on disait souvent d'Avery que c'était une fille mystérieuse, et à juste titre car Avery est mystérieuse, il en faut pour apprecier Avery, elle n'a pas un caractère facil, et elle a le reproche facil.
    Bref, revenons à nos moutons, Avery remontat dans sa chambre et se glissa sous la douche, elle prit son temps, se decontracta entièrement puis aprés une bonne demi-heure, Avery sortie de sa douche, qu'allait elle porter aujourd'hui ? C'était toujours le moment crutial de sa journée, il lui fallait toujours du temps pour choisir sa tenue, elle pouvait passer des heures devant sa penderie, elle avait telement de vetement qu'elle avait le sentiments de ne pas avoir assez de choix, en fait c'était surement le cas de toutes les femmes autour de ce globe. Aprés une deuxime demi-heure, Avery trouva enfin la tenue qu'elle allait porter, elle n'avait pas envie de mettre une robe, c'est pourquoi elle enfila un jean trés clair troué, puis un debardeur blanc, ainsi que ses eternels hauts talons noir. Lorsqu'elle se tourna vers sa chambre, elle cru suffoquer en voyant son lit défait et l'impression que tout était en bazar, elle se mit donc à la dure tâche qui est de ranger sa chambre.

    Une fois que tout fut fini, elle attrapa son telephone, il fallait qu'elle voit du monde aujourd'hui, quoi de mieux qu'une aprés midi shopping avec sa meilleure amie ? Il n'y a rien à mon avis, c'est pourquoi quelques messages plus tard, le rendez vous était pris, elle alait se retrouver devant Bullring. Avery prit simplement le temps de ressemblait à quelques choses, en camoufflant simplement ses cernes et en apppliquant une couche de mascara et hop la voila partie, son sac à main oversize sur l'épaule et ses clés de voiture dans la poche.
    Elle gara la grosse voiture noire, qu'elle aimait par dessus tout pour son élégrance, puis elle claqua la porte, fit resonner le bruit de ses talons sur le sol du parking et attendit seulement quelques minutes son amie. Un sourire naquis sur son visage, elle se dirigea vers Yvaine resplendissante. Elle deposa deux baisers sur les joues de son amie.

      Comment vas tu ma belle ?
Revenir en haut Aller en bas
Yvaine A. Kingston
THE FRENCH TOUCHOù allons-nous Mademoiselle ? Dans les Etoiles.
Yvaine A. Kingston

COPYRIGHT : Emilie*
MOOD THEME : afraid ; sad ; lost
GOLD COCOON : n°723, Broad Street.
DAMN JOB : Student. &&' Dancer.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty
MessageSujet: Re: I wanna be For ever young ... | Yvaine   I wanna be For ever young ... | Yvaine EmptyMer 5 Aoû - 16:22

    Quel plaisir est-ce de se réveiller chez soi, pas de soucis à se faire pour l'intimité, si l'on veut se dormir jusqu'à midi ou se lever à cinq heures, on ne dérange personne. Le bonheur, la liberté, faire tout ce que l'on veut, quand on le veut et où on le veut ! Cela ne veut pour n’autant pas dire qu'Yvaine n'aimait plus le charmant manoir de son oncle à Chad Road, elle trouvait ce quartier terriblement romantique et beautiful, parfait. Cependant, elle avait toujours rêvée d'habiter un appartement, et bien que Broad Street soit une rue très mouvementée et bruyante, elle s'en accoutumait. Mais elle rendait tout de même régulièrement visite à son oncle car elle savait ô combien il était seul et ô combien il avait besoin d'elle. Seulement, elle avait ressentie, malgré elle, un sentiment bien étrange, un mélange de besoin d'intimité, d'autonomie, d'indépendance et de liberté, et le plus bizarre dans l'histoire; était que son amour et son affection pour son oncle était toujours la même, elle l'aimait toujours autant, mais désirait être loin de lui. Et involontairement, elle déménagea, n'étant pas heureuse au Manoir mais étant attristée par la peine qu'elle avait en causée à son oncle, et même si elle essayait de venir tant qu'elle le pouvait, elle savait que plus rien de sera jamais comme avant. Le cœur a ses raisons que la raison histoire dit-on. Et c'était exactement ce qui se passait en elle, tout était chamboulée en son intérieur, elle ne voulait pas faire de mal à son oncle, et pourtant ... Elle-même n'arrivait pas à se comprendre, tout n'était que confusion, incompréhension, flou et contradictoire. Quelle était la solution ? Une question qu'elle se posait continuellement. Que faire ? Et que ne pas faire ? Quels sont les bons ou les mauvais choix ? Quelle décision prendre ? Avant qu'elle en arrive à ces deux conclusions, pour le moins philosophiques, son oncle avait toujours dit d'elle qu'elle avait un grand esprit d'interprétation. "Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, il n'y a pas de bons ou de mauvais chemins, il y a juste la Vie." et " Dans la vie il faut faire des choix, et pour faire ces choix, il faut d'abord apprendre à se connaitre, et ça c'est le plus difficile, mais quand on sait qui on est, alors tous les choix que l'on fait, sont les bons choix." ors, maintenant, il fallait qu'elle trouve qui elle était, ce à quoi elle réfléchissait chaque jour, enfin au lieu de trouver ce qu'elle était, elle procédait par élimination de qui elle n'était pas.

    Ce matin, Yvaine avait laissée ses réflexions au placard, elle venait de recevoir un sms d’Avery qui lui proposait une journée shopping, elle-même qui tombait à pic, en effet quo de mieux qu’une journée entre filles à faire les magasins pour se changer les idées et elle savait qu’il en était de même pour sa meilleure amie. Mais elle qui était déjà réveillée depuis longtemps, ne s’était pas encore levée, elle avait tout juste attrapée son bouquin qui trainait à ses pieds et avait entamée ou plutôt continuée sa lecture, c’était Stardust le Mystère de l’Etoile de Neil Gaiman qu’elle dévorait à vue d’œil. Quand, la sonnerie de son portable l’avait sortie de ses rêveries et au passage de sa lecture, il indiquait un nouveau message. Et ce n’est qu’après un bref échange de texto, que la jeune femme reposa enfin son mobile sur sa table de chevet et tira sa couverture. Parcourant l’appartement sur la pointe pieds nus sur le parquet en nuisette, jusqu’à la salle de bains. Ici brossage de dent, toilette du matin, application de sa crème gommante et hydratante de jour puis gel démaquillant. Et tandis que les lotions faisaient leur effet, Yvaine se rendit dans la cuisine où elle se concocta une infusion cerise-menthe avec des petits beurres à côté. Jetant un coup d’œil à sa montre, après avoir fait soigneusement sa vaisselle elle se rendit compte qu’à prendre son temps ainsi, elle allait finir par être en retard. Alors elle retourna à la salle de bains, se mis un peu de noir sur les yeux, passa son peigne dans ses cheveux en les attachant en un chignon lâché, ni trop strict ni trop trash, juste le milieu, comme elle aime et comme elle a toujours fait. S’en suivit un retour dans la chambre, où cette fois-ci, elle enfila sa petite robe noir façon Chanel embarqua avec elle son sac à main balenciaga en enfila ses petits escarpins.
    Quelques minutes plus tard, elle arrivait à lieu de rendez-vous, Avery l’attendait déjà :
      Comment vas tu ma belle ?

    Lui dit-elle en la saluant, rayonnante et posant deux baisers sur ses joues.
      Bien, et toi ? Désolée, je t’ai fait attendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Avery I. Newton

Avery I. Newton

COPYRIGHT : Bedon*
MOOD THEME : /
GOLD COCOON : /
DAMN JOB : /

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty
MessageSujet: Re: I wanna be For ever young ... | Yvaine   I wanna be For ever young ... | Yvaine EmptyJeu 6 Aoû - 17:49

    Avery avait tendance à se poser bien trop de questions, tous ses actes, toutes ses paroles l'amennaient à d'interminnables reflexions, tout che la jeune fille était popice à se poser des questions et encore des questions, auquels il n'y avait parfois aucunes reponses, mais Avery n'y prettait guerre attention, elle ne le fesait pas exprés, c'était dans sa nature. Elle se mettait parfois dans des états pas possible, tout ca parce qu'elle ne trouvait pas de réponse à une de ses questions. Au volant de sa voiture, c'est exactement ce qu'elle était entrain de faire, elle se posait tout un tas de questions, certaines n'avaient aucun sens, mais elle n'arrivait pas à faire autrement, elle n'arrivait pas à s'arreter. Elle alluma alors l'autoradio, en esperant que cela puisse la faire arreter de pensée, mais rien n'y fit, elle écoutait le voix monotone de l'animateur sans vraiment l'entendre, mais son esprit était ailleurs, à des années lumières de cette route ou de cette voiture. Mais qu'importe Avery était comme caci, où on l'aimait pour son sale caractère, ses absence et son mystère ou on ne l'aimait pas. Avery n'était pas le genre de personne à vouloir absolument avoir des amis et être aprécié, elle souhaitait simplement qu'on l'aprécie pour ce qu'elle était et non pour autre chose. C'est pour cela qu'elle aimait Yvaine, cette jeune fille avait tout vécue avec elle, Avery n'avait pas besoin de lui raconter sa vie en détails, Yvaine savait déjà tout ce qu'il c'était passé, elle savait pour la mort de ses parents dans cet accident d'avion lorsqu'elle n'avait que cinq ans, elle savait comment c'était passé les dix longues années chez ses grands-parents qui n'avaient qu'un mot à la bouche, la perfection, et qui pour se faire utilisait une discipline de fer, Avery n'avait qu'a s'éxécuter, se taire et être parfaite, si cen'était pas le cas ses grands-parents la punissaient, et Yvaine était également au courant pour le tour de l'europe qu'elle avait fait avec son frère, elle était également au courant pour le départ de son frère pour une pauvre jeune fille qu'il ne connaissait que depuis quelques semaines, malgré les kilomètres qui séparaient les deux jeunes filles, elles avaient toujours été l'une pour l'autre comme des soeurs, Avery n'avait jamais pu cacher quoi que se soit à Yvaine, elle qui avait pourtant du mal à parler en temps normal, elle n'avait pas hésité à lui raconter son premier baiser, sa première fois, et tout un tas de choses que l'on raconte normalement à sa meilleure amie. Avery aimait sa relation avec Yvaine, c'était la seule et unique personne qui ne l'avait jamais abandonné, qui avait toujours été la pour elle, et elle lui en était reconnaissante pour tout ce qu'elle avait fait pour elle, Avery ne pourrait jamais la remercier assez. Et elle n'arriverait sans doute jamais à lui dire tout ceci.

    Elle se glissa hors de la voiture, fit resonner sur le sol ses talons, ses cheveux tombant en cascades sur ses épaules, puis elle attendit quelques deux ou trois minutes son amies, qui ne tarda pas à arriver. Yvaine était comme à son habitude, une robe noire et sobre qui lui allait à la perfection, de petits escarpins qui lui dessinaient une jambes interminablement longue et fine. Ses cheveux lachement attaché en un chignon rendait son style classique quelques peu moins stricte, et bien plus jeune et dans le vent, Avery avait toujours aimé la façon dont s'habillait Yvaine. Aprés avoir déposé les deux baisers sur ses joues, Yvaine repondit à sa question. Avery ne put s'empecher de sourire d'avantage, elle était heureuse de la retrouver, et les pensées de la voitures revinrent au galot dans sa tête et elle compris plus clairement se qu'elle avait pensé, c'était un peu bizare dis comme ca, mais les chose s'affichait plus clairement dans sa tête, tout était désormais concret dans son esprit. En fait depuis leur adolescence les deux jeunes filles n'avaient pas réelement changé, elles étaient toujours les deux mêmes jeune filles, qui papotaient, qui fesaient les magasins, lisaient des magazines, et se parlaient de leurs histoires de coeurs. Avery passa son bras sous celui de son amie. La voir lui avait déjà remonté le moral, et elle imaginait dejà tous les vetements qu'elle allait s'acheter, et ceci remontait egalement considerablement son moral.

      Non ne t'en fais pas je n'ai pas trop attendu.
      Et bien disons que te voir me remonte le moral.


    Elles se dirigèrent alors à l'interrieure du centre commercial bras dessus bras dessous.

      Allons y.
Revenir en haut Aller en bas
Yvaine A. Kingston
THE FRENCH TOUCHOù allons-nous Mademoiselle ? Dans les Etoiles.
Yvaine A. Kingston

COPYRIGHT : Emilie*
MOOD THEME : afraid ; sad ; lost
GOLD COCOON : n°723, Broad Street.
DAMN JOB : Student. &&' Dancer.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty
MessageSujet: Re: I wanna be For ever young ... | Yvaine   I wanna be For ever young ... | Yvaine EmptyVen 7 Aoû - 16:17

    Au volant de sa voiture, une voiture cinq portes allongé noire, discrète mais élégante, Yvaine tentait de chasser ses pensées pour se concentrer uniquement sur sa journée. Elle mit un cd du petit Prince ou roi de la Pop M.J. en vain. En traversant le hall du centre commerciale, Yvaine entendait résonner ses talons sur le sol, ce qui le gênait quelque-peu, en effet, elle n'avait jamais appréciée le regard des gens sur elle, le fait d'attirer l'attention etc. Elle avait toujours eue peur des préjugés, et s'étant beaucoup trop inquiétée par le passé de ce que les autres pouvaient penser d'elle, qu'au jour d'aujourd'hui, la jeune femme préférait passer inaperçue. En, effet, elle avait toujours non pas aimée plaire, enfin si, dans un sens, mais plutôt désirait que les gens l'apprécient, sans succès malheureusement. Venant ainsi à ce résonnement, qu'elle se foutait de ce que les gens pouvaient bien penser d'elle, puisqu'au fond, elle vivait pour elle ! Et qu'elle devait arrêter de vouloir tout faire à tout prix pour qu'on l'aime, mais rester elle-même et si les gens ne s'avaient pas l'apprécier à sa juste valeur, alors et bien tant pis pour eux, car ils passaient à côté d'une pépite, d'une perle rare. Mais elle n'y était pas arrivée seule, heureusement qu'Avery avait été là pour l'épauler, c'est même elle qui lui avait tenue ce discours, qu'elle aimait à se remémorer lors des défaillances. Tout comme elle avait apporté à Miss Newton, Avery avait énormément apporté à Yvaine, encore plus qu'elle ne lui avait apporté pensait-elle. Et c'est pour cela qu'elle se sentait toujours redevable, redevable à celle qui avait changée sa vie, qui lui avait ouvert les yeux et qui lui avait appris à s'accepter et à vivre pleinement ! Mais cela, tous les présents du monde les plus précieux ne pourraient à jamais le traduire, combien elle l'aimait, combien elle avait besoin d'elle, et ô combien elle ne la remercierait jamais assez de tout ce qu'elle avait fait pour elle.
    Yvaine, qui déjà très peu bavarde, ne parlaient encore moins d'elle et de sa vie, elle n'aimait asp trop à vrai dire et se sentait mal à l'aise d'étaler son histoire comme cela, mais il y en avait tant aussi, qu'elle y renonçait toujours, tellement il y en avait à raconter! Fort heureusement et bienheureusement, Avery elle connaissait tout d'Yvaine, ses peines ses malheurs, ses joies, ses coups de cœurs, ses réussites, ses victoires, ses défaites, ses erreurs ... Et également et surtout, son histoire, son passé, sa vie ... sa sœur jumelle, avec qui elles formaient le trio de choc, ses problèmes, leur problèmes, leurs sorties, les fois où elles avaient fait le mur ensemble, les chagrins d'amour, les soirées pyjama, les révisions pour les examens, elles avaient tout endurées ensemble. Y compris la mort d'Anthinéa, le renfermement, la déprime, la dépression puis le descente aux enfers d'Yvaine, tout pour tout Avery avait été là, tout comme Yvaine l'avait soutenue lors du départ de son frère, de la mort de ses parents etc. Elle avait toujours été là pour elle, et Yvaine désirait plus que tout, le lui rendre si ce n'était déjà fait, ce à quoi elle ne croyait point, au passage. Elle l'avait aidée lors du reniement de ses parents, et de son envoi en Angleterre etc. ... où elles s'étaient retrouvées peu de temps après et heureusement. Car à part Avery et son Oncle Digory, il ne restait plus rien, plus rien du tout à Yvaine, plus personne ... à part eux deux, qu'elle chérissait plus que tout au monde et à qui elle tenait comme à la prunelle de ses yeux.
    Mais quel bonheur était-ce lorsque parmi la foule, Yvaine aperçue Avery, tous ses soucis s'étaient envolés d'un coup comme par magie et elle était remplie d'une bonne humeur joviale qui ne l'habitait pas habituellement, mais qu'importe, elle était avec sa meilleure amie, sa seule, sa vrai et cela pour l'éternité, jusqu'au delà de tout ce qui pourrait se passer et plus rien ne lui importait à cet instant présent, que la merveilleuse journée qu'elles allaient passer ensemble. La jeune femme sourit amicalement à son amie à sa réponse et ne pu s'empêcher d'être du même avis qu'elle en ce qui concernait le fait que sa vue lui remonte considérablement le moral puis le enjouée "Allons-y".
    Et c'est ainsi, que nos deux BBF partirent, bras dessus bras dessus, tout sourire aux lèvres à la conquête du centre commercial.
    - Alors Mademoiselle, quel est le programme de cette fabuleuse journée si je puis me permettre.
    Il y avait tellement de magasins, qu'Yvaine n'aurait sue par elle seule, par où commencer.
    Oh, regarde ! C'est Bershka, tu connais ?
    Dit soudain Yvaine en désignant à sa meilleure amie un magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Avery I. Newton

Avery I. Newton

COPYRIGHT : Bedon*
MOOD THEME : /
GOLD COCOON : /
DAMN JOB : /

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty
MessageSujet: Re: I wanna be For ever young ... | Yvaine   I wanna be For ever young ... | Yvaine EmptySam 5 Sep - 18:04

    Il est vrai qu'Avery a un caractère un peu difficile à gerer, on ne peut pas dire qu'elle soit facile à vivre, pourtant, Avery a quelque chose d'attirant, et elle en est pleinement consciente, elle joue avec ceci, elle a telement peur de s'attacher à quelqu'un pour qu'il l'abandonne ensuite, car il est vrai que jusqu'a présent toutes les personnes à qui elle s'attache, toutes les personnes qu'elle aime, finissent pas s'en aller, ils s'envolent les uns aprés les autres. Lorsqu'Avery joue avec les personnes, elle sait que c'est mal, mais comme ceci, elle se forge une carapace, ainsi elle n'a pas peur de souffrir, elle n'a plus peur de se retrouver seule, et elle n'a pas peur que la personne s'envole. Avery se demandait toujours, si un jour, elle arrivrait à passer outre tout ce qui lui était arrivée, si elle arriverait à aller de l'avant, mais elle n'en savait rien, alors en attendant elle fesait semblant. Sa grand-mère, femme à moitié psycho-rigide, à cheval sur la discipline, elle ne recherche qu'une chose, la perfection, et combien de fois a-t-elle repetté à Avery qu'elle devait être parfaite, pendant de longues années, elle s'est éffocée de devenir parfaite, son frère la regardait faire, elle pouvait lire dans ses yeux, elle voyait qu'il n'aprouvait pas, mais elle voulait être digne de ses parents, elle voulait réussir à être à la hauteur, elle voulait que l'on soit fier d'elle pour qu'elle ne soit pas seule. Mais en grandissant, tout ceci devenait de plus en plus pesant, elle n'avait alors que peu de personnes à qui se confier, Yvaine, son frère, et quelques amis du lycée, mais elle ne voulait pas trop en parler, elle avait peur qu'on la rejette. Pourtant son frère a prit les choses en mains, et elle lui en fut toujours redevable, avant qu'il ne l'abandonne à son tour. Yvaine était une des rares personnes qui avait toute sa confience et mieux encore, qui savait tout de sa vie.
    Elle avait passé de nombreuse nuit chez cette dernière à insulter son frère. En effet, elle le haïssait, mais tout le monde sait qu'entre l'amour et la haine, il n'y a presque rien, et elle n'avait encore jamais était face à son frère, elle n'était pas sure d'avoir le même discours devant lui que ce qu'elle disait lorsqu'elle en parlait.

    Elle vit Yvaine avancer vers elle, Avery ne put alors, reprimer son sourire, un large sourire ultra blanc, qu'elle avait durement faconné, avec de nombreux appareils dentaires et moultes rendez vous chez le dentiste, mais elle ne regrettait pas d'avoir souffert, car comme le dit le proverbe, il faut souffrir pour être belle. Yvaine quant à elle, avait une de ces magnifiques beauté, une beauté naturelle, une beauté à faire palir de jalousie de noubreuse fille, et à faire tourner les têtes de noubreux hommes. Ce qui était le plus beau chez Yvaine, c'est qu'elle ne semblait pas se rencre compte de cette incroyable beauté, ou du moins si ele s'en rendait compte, elle restait discrette en toutes circonstences, c'était véritablement un personne géniale, Avery pensait toujours qu'Yvaine était parfaite, ou alors qu'elle en était trés trés proche. Elle était fier d'avoir une meilleure amie comme Yvaine.

      Alors Mademoiselle, quel est le programme de cette fabuleuse journée si je puis me permettre.
      Et bien, figure toi que je ne sais pas ce qu'il m'a prit, mais je n'aie pas eu envie de planifier quoi que ce soit aujoud'hui, j'aimerais que nous fesions comme bon nous semble, que nous ne prennions pas la tête avec tout un tas de chose à faire. Si tu es d'accord bien sur.
      Oh, regarde ! C'est Bershka, tu connais ?
      Oui, je connais, vient allons voir, nous trouverons peut être notre bonheur.


    Les deux jeunes filles entrèrent alors dans le magasins, Avery était alors de bonne humeur, touttes ces préaucupations c'étaient envolées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty
MessageSujet: Re: I wanna be For ever young ... | Yvaine   I wanna be For ever young ... | Yvaine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I wanna be For ever young ... | Yvaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Contrat] Où vont aller les Young Bucks ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: BIRMINGHAM CENTER :: ♦ BULLRING-
Sauter vers: