AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Men of the situation. (r)

Aller en bas 
AuteurMessage
Grayson Woody
GRAYlet the traffic policemen wear black cotton gloves
Grayson Woody

COPYRIGHT : (C) Woody Pepper (AKA Happy Meal)
MOOD THEME : Hungry.
GOLD COCOON : //
DAMN JOB : //

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

Men of the situation. (r) Empty
MessageSujet: Men of the situation. (r)   Men of the situation. (r) EmptyMer 5 Aoû - 14:09


Grayson avait l’impression que sa tête était comprimée dans un étau. Dire qu’il était ivre serait un euphémisme. Il l’était. Mais ce qui rétablissait l’équilibre dans une démarche qui aurait du être titubante était sa résistance à l’alcool. Il aurait beau boire, boire et reboire, jamais Grayson ne connaîtrait le monde fantasmagorique des personnes saoules. Il était juste heureux. Une joie factice. Etait-il interdit de se sentir ivre de joie ? Un mal de crâne commençait à se profiler et il savait que le lendemain serait difficile. De façon inopinée, il jeta un coup d’œil à son partenaire de beuverie : Danny Swanson. Comme s’i était au cinéma, Grayson revit tous les coups bas qu’il avait fait subir à ce pauvre Danny, en apprenant qu’il fricotait avec sa sœur chérie. Jamais Grayson n’aurait laissé un homme s’approcher de son ange sans qu’il ne l’ait préalablement testé. Les premiers petits amis de Grace s’étaient envolés dans la nature selon cette méthode efficace. Certes, elle ne supportait pas que son frère mette son nez dans ses affaires intimes mais il fallait bien l’avouer, il lui avait évité un futur ivrogne, un avocat véreux, un noctambule et un profiteur d’argent. Puis était arrivé Danny dans sa belle armure étincelante…

« Où tu m’emmènes, vieux ?! » S’exclama Grayson en ayant l’impression étrange de connaître les rues dans lesquelles les deux hommes déambulaient depuis une vingtaine de minutes.

Grayson avait réussi à détourner l’attention de sa sœur pour permettre à Danny de s’enfuir, deux heures plus tôt. Il lui avait ainsi évité la corvée d’engueulade intense qu’il se devait d’effectuer auprès de ses enfants, Erling et Clancy. Et puis, Gray avait commencé à se sentir à l’étroit dans sa chambre. Eviter sa propre chair devenait quelque chose d’extrêmement difficile, dans ce vieux manoir du XIXème siècle. Il avait ressentit le besoin d’avoir auprès de lui un ami et, comme si le destin était en sa faveur, il était tombé sur Danny. Ils avaient marchés jusqu’au centre de Birmingham en parlant du bon vieux temps. L’époque où Erling et Clancy était des nourrissons étaient bel et bien révolue aujourd’hui. Il lui semblait que le temps jouait contre lui. Il lui avait subtilement fait remarquer qu’il avait un nouveau bébé à charge. Qu’il devait alors arrêté de s’en faire. Comme sa sœur, il avait marmonné un ‘c’est vrai’ puis l’avait poussé à l’intérieur d’un bar. Comme à cet instant.


« Non, sérieusement, on devrait peut-être penser à rentrer, tu ne crois pas ? » S’enquit-il alors qu’il commandait déjà deux verres de bière blonde au barman. En recevant ses commandes, le barman répondant au nom de Jacques lui fit un clin d’œil. Il ne parut pas s’en soucier outre mesure mais une fois installé à la table qu’avait sélectionnée Danny, le choc fut de taille. « Tu m’as fait entrer dans un bar gay… » Lâcha-t-il comme une bombe, les yeux apeurés. Sa fin était proche… il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Danny Swanson
NASTY DADDYtake a good look at my butt it's not easily forgettable.
Danny Swanson

COPYRIGHT : CORPSE HEART
MOOD THEME : le nirvana
GOLD COCOON : .
DAMN JOB : soudeur, héhé.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

Men of the situation. (r) Empty
MessageSujet: Re: Men of the situation. (r)   Men of the situation. (r) EmptyMer 5 Aoû - 14:36

    Comme c’était bon de se sentir aussi euphorique, il y avait bien longtemps que Danny avait été aussi heureux que ce soir. Dire qu’il aurait pu être en train de passer la pire soirée de sa vie, à discuter avec sa femme et ses enfants de tous les problèmes familiaux qu’ils possédaient. Croyez-moi, la liste était très longue, et le soudeur n’avait jamais beaucoup aimé la critique, alors d’entendre Grace et Clancy lui reprochait tous ses faits et gestes ne lui plaisait guère. Heureusement que sa fille Erling était là pour qu’ils se serrent les coudes. Heureusement, il avait croisé le chemin de Grayson, le frère de sa femme, qui avait lui aussi envie de se défiler pour quelques heures. Au départ, les deux ne s’aimaient pas trop. Enfin, Danny n’avait rien eu contre ce Woody à première vue, mais après tout ce que ce dernier lui avait fait endurer, il n’était pas difficile d’imaginer qu’il puisse lui porter une certaine haine. Tant de mises à l’épreuve, de tests bidons, pour voir s’il allait bien agir ou se défiler comme tous les autres. Danny s’était accroché à l’amour qu’il portait pour Grace et avait agit tout naturellement dans tous les coups de Grayson. Au bout du compte, le quadragénaire avait eu deux enfants avec cette femme et l’avait mariée, et ça durait. Puis il s’était finalement lié d’amitié avec le frère de Grace, comme quoi la vie vous réserve bien des surprises. « Arrête grand bébé et attend un peu ! Tu vas voir ! » Dit-il en riant dans sa barbe. Il marchait drôlement en zigzag, incapable de mettre un pied devant l’autre comme toute autre personne le faisait normalement. Disons qu’ils avaient déjà fait le tour d’un bar, et que Danny ne supportait pas l’alcool aussi bien que son beau-frère. Lui se tenait à côté de lui, très heureux mais c’était tout, alors que Swanson en arrachait. Ils parlèrent du bon vieux temps pendant toute la promenade, se remémorant des anectodes plutôt marrantes de leurs enfants respectifs. Tous les deux étaient dans le même bateau aujourd’hui : des pères qui ne savent pas comment approcher leurs gosses. Tout était plus facile avant. Grayson lui fit finalement remarquer que lui avait un nouveau bébé, qui était en réalité celui de sa fille Erling. Grace et lui l’avaient un peu pris en charge, pour aider leur fille. C’est pourquoi il montra un manque d’entrain en grommelant un « c’est vrai » peu convainquant. Il poussa finalement son ami à l’intérieur du bar, ils étaient arrivés à destination. « Rentrer ? T’es malade ? Faut au moins attendre que Grace se soit endormie sinon je suis mort, vieux. » C’était sa sœur, il pouvait bien le comprendre. Alors il commanda deux autres verres de bière blonde. La prochaine serait une belle rousse, il se le promit. Danny attrapa le pichet et les deux verres et il alla s’asseoir à une table, mort de rire quand Grayson réalisa où ils étaient. « Je sais pas pourquoi ça m’a pris comme ça ! Une impulsion ! Bon Dieu que c’est drôle tu devrais te voir ! » Un peu plus et il se roulait par terre. Faut croire que l’alcool donne vraiment des idées étranges.
Revenir en haut Aller en bas
Grayson Woody
GRAYlet the traffic policemen wear black cotton gloves
Grayson Woody

COPYRIGHT : (C) Woody Pepper (AKA Happy Meal)
MOOD THEME : Hungry.
GOLD COCOON : //
DAMN JOB : //

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

Men of the situation. (r) Empty
MessageSujet: Re: Men of the situation. (r)   Men of the situation. (r) EmptyMer 5 Aoû - 16:49

« Tu sais ce qu’elle te dit, ma tête ? » Répondit Grayson avec un air faussement menacé. Non pas qu’il détestait les gays. Un de ses amis étaient homosexuel et il était bien le seul à l’accepter dans la police. Mais aujourd’hui, devenu inspecteur, il avait du le pousser à ne pas avoir honte de ce qu’il était. Ce qu’il testait au contraire, c’est de recevoir leurs avances. Il en avait déjà fait une fois les frais et il se demandait si les hommes, lorsqu’ils séduisent les femmes, avaient le même procédé effrayant. Ô, toi, arme adorée, pourquoi n’étais-tu pas placée tout près du cœur de Grayson ? Il délirait un tantinet là… « Une impulsion ? Une pulsion, tu veux dire ! » Lança-t-il alors qu’une grimace comique s’affichait sur son visage. « Avoues que tu viens de l’autre bord, Swanson ! » Lança t-il d’un ton aussi sec et sévère que celui qu’il utilisait lors de ses interrogatoires dans la police.

Et puis, sans prévenir, il explosa de rire. Un rire joyeux, qui faisait chaud au cœur et qui invitait n’import quel inconnu à s’insinuer dans la conversation. Ce Grayson-là était celui de son adolescence, du début de sa vie adulte. Vrai, sans le moindre mensonge. S’il riait aux éclats, c’était à cause de l’image terrible que lui avait mise Danny dans la tête. S’il rentrait dans cet état, Grayson était assuré du meurtre de Danny. Le pire, c’est qu’il devrait couvrir l’homicide de sa sœur et affirmer aux policiers que Danny était dépressif, depuis quelques temps. La preuve, il avait au moins deux grammes d’alcool dans le sang.


« Tu mourras dans d’atroces souffrances. Je pense que Grace sait exactement comment te tuer, toi et tes enfants. Elle vous séquestrera d’abord puis, doucement mais sûrement, elle vous torturera pour finir par vous découper en petits morceaux et vous mettre dans les murs du Four Seasons. Comme la légende urbaine dans Jumanji ! » Le pire, ce n’était pas la fable que racontait Grayson. C’était que Grace en était tout à fait capable. N’allons pas jusqu’au meurtre sanglant. La torture était acceptable ! Il se souvenait d’un réveillon de Noël que la famille avait passé ensemble, au Four Season, alors que tous les enfants Woody avaient offert à leurs parents un petit-fils ou une petite fille au moins –en dehors de Gloria, qui était un cas à part-. Il se souvenait que Reece et l’aîné des Woody-Swanson avaient commit l’irréparable : ils avaient bousillé la dinde farcie par on ne savait quel moyen. Grace était devenue aussi rouge qu’une tomate et Grayson avait crût bien faire d’emmener les deux enfants très loin de sa sœur : elle paraissait au bord de la crise de nerf… ou de l’évanouissement. Il n’avait jamais su faire la différence entre les deux lorsqu’il s’agissait de sa petite sœur…

« Ne comptes pas sur moi pour te venger ! » Affirma-t-il avant que Danny n’eut dit quoique ce soit. « On dirait pas mais je tiens à la vie… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Men of the situation. (r) Empty
MessageSujet: Re: Men of the situation. (r)   Men of the situation. (r) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Men of the situation. (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Multiples agresseurs : Krav maga efficace ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: BIRMINGHAM CENTER :: ♦ HURST STREET-
Sauter vers: