AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 eben « you must be mistaken

Aller en bas 
AuteurMessage
Eben Vaughn

Eben Vaughn

COPYRIGHT : © FoX
MOOD THEME : //
GOLD COCOON : //
DAMN JOB : //

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

eben « you must be mistaken Empty
MessageSujet: eben « you must be mistaken   eben « you must be mistaken EmptyMer 12 Aoû - 16:59

eben « you must be mistaken 1250120294_johnny
«Man invented language to satisfy his deep need to complain»


    IIDENTITE.

    ▬ Noms : Vaughn
    ▬ Prénoms : Eben Joshua
    ▬ Date de naissance (âge) :12 Fevrier 1969 (40 ans).
    ▬ Lieu de naissance : Canterbury (Angleterre)
    ▬ Nationalité : Anglaise
    ▬ Groupe : Je viens à peine de rentrer et loin de moi l'idée de ne pas m'interesser aux déboires et autres conflits de mes voisins, mais dans ce combat je préfère être la Suisse, neutre!

    IIHABITUDES.

    ▬ La première chose que vous faites le matin :
    Autant l'avouer, je ne suis pas une personne très matinale. Une fois réveillé je peux rester au moins une demi heure dans mon lit, à fixer le plafond et laisser cet etat grognon et maussade s'en aller de par lui même. J'ai un réveil sur ma table de nuit, du genre ancêtre des années 60 avec la surface qui s'écaille et un mouvement d'aiguille qui fait autant de bruit qu'un défilé de mannequin en talon aiguille sur du parquet. Le plus subtil dans tout ça c'est qu'il ne marche pas, du moins je ne vois pas l'utilité de m'en servir. Parfois seulement quand il est nécessaire, mais cela me met encore plus de mauvais poil. Une fois totalement émergé, je passe en position assise, puis me passe les mains sur le visage dans un geste vain pour en chasser le reste de fatigue et je me lève. Sans passer par la case petit déjeuner, je file prendre une douche, et là, après cette étape je pète littéralement la forme! Le reste est assez aléatoire...mes journées se suivent mais ne se ressemblent pas.

    ▬ Le contenu de votre porte-feuille:
    Montrez-moi votre porte-feuille et je vous direz qui vous êtes, c'est ça? Hun, pourquoi pas. Voyons voir...je possède quelques photos aux coins cornés. Une de mes enfants prise à Noël il y a trois ans, cette photo m'arrache toujours un sourire d'ailleurs, avec toutes ces frimousses retenant un fou rire après une de mes blagues innatendue et pour le moins ridicule si je m'en souviens bien. J'ai également une photo de ma femme. Sublime dans sa robe d'été, les cheveux ondulés sous la légère brise. Quoi d'autre, quelques pièces et billets bien evidemment, il faut bien que la fonction principale de l'objet soit quelque peu honorée. Cependant pas de quoi faire de gros achats. Et...tient un ticket de cinéma (Whatever Works, génial), puis un bon d'achat avec quelques mots de portuguais griffonnés au dos, sans doute un vestige de mon passage au Brésil. Et voila ça doit être tout...ah nan, il y a mon alliance. La prochaine fois je vous direz peut être ce qu'il y a dans mes poches!

    ▬ Ce qui se cache sous votre lit :
    Ayant franchit le cap de la quarantaine, je sais enfin qu'il ne s'y cache pas de monstre, il n'y a rien non plus de compromettant ou gênant - désolé - mais j'ai pas vraiment l'habitude de balancer des trucs sous mon lit dans l'espoir de trouver un rangement de plus. Mais au fil des jours qui passent les choses que je dépose sur le sol finissent bizzarement sous mon lit. Donc, hormis quelques moutons de poussière, on peut apercevoir quelques bouquins, une chaussure orpheline, un bout de feuille et un médiator. Rien de bien sensas voyez-vous!

    ▬ Ce qui vous séduit chez l'autre :
    La femme parfaite, hein? Vous me faites bien rire avec votre idéal. Ce n'est pas une question de compatibilité mais de feeling! Néanmoins ce qui me plait chez une femme c'est son charme. Je ne parle pas de beautée ici, mais de cette personnalité qui captive au delà du physique. J'aime les femmes qui ont du caractère, les femmes qui ont de la répartie et qui peuvent vous réduire au silence en une phrase, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds tout en possédant une touchante douceur. Je les aime subtiles et interessantes, un brin cultivée et surtout joyeuse. Par la je veux dire que je ne pourrais pas être avec une femme qui se plaint tout le temps, qui est renfermée, fade. Elle doit être pétillante, elle doit pouvoir supporter mon extravagance! Je n'ai pas de préjugés, j'aime tout type de femme, blonde, brune, rousse, peu importe! Et puis etant père de quatre enfants, je pense qu'il est indispensable qu'elle aime les enfants, qu'elle soit une bonne mère. Voila...c'est peut être un peu trop demandée mais croyez-le ou non, j'ai eu cette femme, seulement on me l'a injustement reprit.

    ▬ Ce qui vous rend hystérique :
    Hystérique est peu être un mot un peu fort, mais il y a des choses qui me procurent un vif plaisir: voir mes enfants heureux, la musique - c'est une de mes passions, je joue du piano et de la guitare et c'est une grande source de bonheur - le cinéma, les répliques de HIMYM, voyager, la neige, la nourriture étrangère, la littérature, les cigarettes.D'un point de vue négatif c'est surtout les facettes les plus ignobles du genre humain. Je ne supporte pas la discrimination, l'avidité, l'indépendentisme, l'hypocrisie, l'étroiture d'esprit, enfin vous voyez le genre! D'un point de vue plus soft, je n'aime pas les insectes, les programmes de MTV, l'odeur de la sueur et la musique électro.


    IIIRELATIONS.

    ▬ Avec votre famille :
    J'étais comblé, j'étais un homme heureux, j'avais tout ce qu'on pouvait espérer. Une magnifique femme que j'aimais de tout mon coeur, ainsi que quatre merveilleux enfants, la prunelle de mes yeux. Nous étions une famille unie, très proche, ayant l'habitude de passer du temps ensemble, de faire des activités ensemble, pas comme ces familles où chaque membre est dispersé un peu partout dans la maison et se parle uniquement au moment de dîner. Nous nous avions cette complicité, cette union. Nous étions indestructibles ensemble. Enfin bref, le bonheur quoi. Et puis une chose à laquelle je ne m'attendais pas se produisit, une chose qui me percuta de plein fouet et me cloua au sol, le souffle court. Le décès de ma femme. J'avais été égoïste et stupide de croire que j'aurais la chance de mourir avant tout le monde, me dispensant ainsi de l'insurmontable tâche de voir les personnes que j'aime mourir. Mais non, elle s'en est allé et mon univers s'est écroulé. J'ai du reprendre consistance pour mes enfants, mais je n'ai pas eu la force. J'ai donc décidé de partir, faire mon deuil à ma manière. Ce n'est pas un abandon, j'ai enmenné la plus petite et j'ai demandé à mon aîné, Reed, de veiller sur son frère et sa soeur. J'ai confiance en lui, il a les épaules pour ça. Je suis donc partit autour du monde pendant une année entière et ça m'a fait un bien fou. J'avais hâte de rentrer pour leur raconter tout ça!

    ▬ Avec vos voisins :
    Je n'ai jamais rien eu à redire de mes voisins. Je les côtoie depuis pas mal de temps déjà et j'ai la prétention de dire que nos relations se passent pour le mieux. On se connait, on s'apprécie. Cependant j'ai toujours soupçonné la voisine d'en face de ne pas trop m'aimer. La comère du quartier me regarde souvent avec de grand yeux ronds, la machoire à moitié décrochée quand j'ai le malheur de parler un peu faire ou de faire l'idiot. C'est vrai que je suis sans gêne, mais vu son regard mi-angoissé, mi-énervé, elle doit voir en moi le diable en personne! Nos voisins de droite sont tout à fait charmant et serviables, ce sont des gens bien qui ont toute mon estime. Ceux de gauche sont des jeunes fêtards, mais bon ça ne me dérange pas plu que ça, il faut bien qu'ils profitent de la vie ces jeunots, non? On a qu'une vie après tout! Il m'est déjà arrivé d'en ramasser un sur ma pelouse au petit matin! Et bien mon gars, vu ta gueule j'te proposerais bien de rester cuver là jusqu'à la nouvelle fête de ce soir!

    IVANECDOTES.


    THE DAY EVERYTHING CHANGED

    eben « you must be mistaken Kristy610-jd17

      « Eben, arrête de faire le con tu veux! »
      Un sourire espiègle aux lèvres, j'envoyai valser la remarque de mon ami d'un geste de la main. Jake avait toujours été un peu trop conformiste à mon goût, et souhaitait avant tout ne pas s'attirer d'ennuis, ne pas se faire remarquer, bref ce genre de conneries. C'est sans doute notre différence qui faisait que nous nous entendions si bien. Je mettais dans la balance un peu de spontanéité et de folie, et lui comblait le tout avec son caractère raisonnable et posé. D'ailleurs je ne voyais pas ce qu'il y avait de con dans mon acte. J'étais juste à moitié perché sur une fontaine en plein Londres, rien de bien méchant. Mais rien que les regards surpris des passants le mettait mal à l'aise. J'avais vingt ans et c'est d'un geste agile que j'atteignit le sommet, aggripé au bras d'une statue censée représenter un quelconque personnage important. Le ciel était bleu au dessus de la capitale, et un air doux balayait mon visage. Même si la fontaine n'était pas immense, j'avais une assez bonne vue. Et même de loin elle m'a littéralement cloué sur place. Une silhouette élancée, une chevelure blonde tombant délicatement sur ses épaules, et un rire cristallin que je percevait de mon trône. Elle semblait éblouir les lieux de sa fraîcheur et sa beauté. Pétillante de vie et de douceur, quand je pu perçevoir son visage, une voix me tira littéralement de ma contemplation.
      « Arrête de te pencher comme ça tu va tomber! »
      « Quoi? »
      A peine eu-je le temps de tourner la tête que mon pied glissa et dans une chute très courte je me retrouvai dans l'eau, heureusement suffisament profonde pour que je ne me casse pas le nez contre la structure. D'un mouvement assez vif je me redressa tout entier, dégoulinant devant mon coup de coeur qui s'était arrêté devant le spectacle.
      « J'ai rien! Tout va bien, ne vous en faite pas! » déclarais-je à la foule en replacant une mèche mouillée qui me barrait le visage. Plusieurs personnes ricanèrent, ou passèrent leur chemin en soupirant. Elle se contenta de me regarder en souriant, amusée.
      « C'est moi qui tombe du ciel et pourtant c'est vous l'ange...quelle ironie! »
      « Et ça vous arrive souvent d'escalader les monuments? »
      « Seulement quand je suis à jeun! Ca raffraichit du moins!»
      « Je vois ça...bon et bien peut être nous reverrons nous Mr...? »
      « Appellez moi Eben! Et j'espère bien vous revoir, quitte à escalader Big Ben pour avoir la chance de voir ce sourire à nouveau.»
      Elle sourit à nouveau et attrapa un papier dans son sac ainsi qu'un stylo, puis elle griffonna son numéro de téléphone avant de s'en aller. Magnifique. J'ai enjambé le rebord de la fontaine pour en sortir et confié le bout de papier à Jake pour ne pas le mouiller. Savait-elle que cet idiot trempé deviendrait son mari? En tout cas, moi je savais que c'est elle que je voulais à mes côtés pour le reste de mes jours.



SWEET BACK HOME

eben « you must be mistaken Ngpress01 eben « you must be mistaken Pbucket eben « you must be mistaken 81767232qc1 eben « you must be mistaken Jamie11

    Il était tard, il me semble qu'il faisait déjà nuit alors j'ai enfin aperçu au loin la bâtisse chaleureuse qu'était ma maison, à Birmingham. Cela faisait un an que j'avais quitté ma petite ville, un an que je n'avais pas vu mes adorables enfants, mais à présent, j'allait pouvoir en profiter pleinement ! Discrètement, j'ai poussé la porte, le sourire aux lèvres, impatient de voir les trois visages qui m'avaient tant manqués se tourner vers moi dans un sourire. J'espérais leur faire une heureuse surprise. La table est mise, en face, et à la lueur de la lampe je distingue parfaitement la silouhette de mes trois enfants de dos, en train de préparer le dîner. Tant mieux, je meurs de faim, et sans perdre une seconde je m'installe à table, avide de se premier repas en famille depuis longtemps. Cependant, aucun visage accueillant ne se lève tandis que je prend place sur une chaise autour de la table. Humph, c'est pas comme si j'étais aussi imposant que l'etat du Texas, mais je pense qu'ils ont une assez bonne vue pour avoir remarqué la personne qui s'est glissé à leur côte. Voyant que ma progénitures ne se retourne toujours pas, j'ai lancé d'une voix audible et claire :
    « J'ai faim ! On mange quoi ce soir ? »
    Un sourire d'enfant naïf se dessinait sur mon visage, alors que Reed se retournait, puis Danae, et enfin X. Leurs émotions étaient palpables, et différentes les unes des autres. Danae avait l'air furieuse, Reed était partagé entre la colère et la joie, mais X, lui, souriait. Ah enfin un geste qui fait plaisir à voir.
    « Tiens, je te donnes même ma part, te voir m'a coupé l'appétit. »
    Danae, telle une furie, attrapa sa veste et sort de la maison. Reed, lui, fitde même, mais décidé à comprendre le comment du pourquoi je le retint en l'attrapant par le bras avec force. A quoi ça rime tout ça? Vous parlez d'un acceuil chaleureux!
    « Mais, que lui arrive-t-il ? Les hormones, hein ? Oh si tu savais Reed, les belles femmes que j'ai vu.. » gloussais-je en étouffant un rire.
    « Plus belles que maman au moins ? »
    Une porte claqua, Reed venait de partir, à son tour, rejoignant sa soeur. Je fit mine de ne pas avoir entendu la remarque désobligeante sur ma défunte femme. J'étais dans cette cuisine, encore abasourdi. Seul X était resté et cette seule présence suffisait à mettre un peu de baume sur mon coeur, je dois l'avouer, quelque peu bléssé. J'aimais mes enfants plus que tout au monde, et après un an de séparation, je pensais peut être naïvement qu'ils m'acceuilleraient les bras ouverts, que je leur avait manqué...
    « Mais que me reprochent-ils donc ? »
    « Que tu nous aies abandonné, certainement, papa. »
    « Ô, si ce n'est que ça ! »
    Sans un mot de plus, j'ai reprit place à table et dévora avec appetit le repas que ses enfants venaient de préparer. Non pas que la nouvelle ne m'atteint pas, mais je préfère largement faire comme si de rien n'était. J'ai toujours été ainsi, cachant mes sentiments derrière mes pitreries. Au fond de moi j'avais bel et bien mal. Vous le seriez aussi si votre seule raison de vivre vous détestait. Le mot est peu être un peu fort, mais mes enfants m'ont tellement manqués, et ces retrouvailles ont été pitoyables. Je vais me rattraper, je vais faire de mon mieux pour passer l'éponge sur tout ça. Je le promet.


Dernière édition par Eben Vaughn le Mer 12 Aoû - 18:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

eben « you must be mistaken Empty
MessageSujet: Re: eben « you must be mistaken   eben « you must be mistaken EmptyMer 12 Aoû - 17:40

Bienvenue. eben « you must be mistaken 270473

Johnny. eben « you must be mistaken 29379 eben « you must be mistaken 506192
Je te le réserve pendant une semaine. I love you

_________________
    eben « you must be mistaken Rw54jc eben « you must be mistaken Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Eben Vaughn

Eben Vaughn

COPYRIGHT : © FoX
MOOD THEME : //
GOLD COCOON : //
DAMN JOB : //

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

eben « you must be mistaken Empty
MessageSujet: Re: eben « you must be mistaken   eben « you must be mistaken EmptyMer 12 Aoû - 17:50

    Citation :
    SUITE

    VSITUATION.
    Un minimum de dix lignes est exigé pour l'ensemble de ces questions.

    ▬ Connaissez-vous les Woody et/ou les Franklin ?
    Etant à Birmingham depuis pas mal de temps déjà, j'ai bien évidemment déjà cotoyé les Woody. Il n'est pas rare de croiser des membres de cette célèbre famille de temps en temps, j'ai même déjà converser avec certains. Pour ce qui est des Franklin je n'ai pas encore eu l'occasion de les voir étant donner que je viens de rentrer de mon voyage, mais j'en entends parler bien évidemment. Je n'ai que faire des commerages, mais je sais tout de même qu'ils sont Américains et un peu plus délurés que leurs voisins anglais...ils ne peuvent qu'être sympathiques!
    ▬ Que pensez-vous de cette situation au Manoir ?
    Personnellement ce n'est pas mes oignons. Ce que j'en pense ou pas, ça ne changera rien à leur histoire, c'est leur problème! Je pense néanmoins qu'il serait légitime que le manoir reviennent aux Woody étant donné que c'est ancré dans leur famille, dans leur tradition, mais bon, s'ils veulent jouer à la gue-guerre ce n'est absolument pas mon problème. Tout ce que je peux dire c'est que cette histoire n'est pas près de finir et que la cohabitation va être animée! Je pense que les deux familles sont assez entêtée pour ne pas laisser l'autre clan gagner. Nous verrons bien!


    VIJOUEUR.

    ▬ Pseudo : Freaky Business
    ▬ Âge : 17 ans
    ▬ Avatar : Johnny Depp (L)
    ▬ Commentaires : J'adore le contexte et le design Smile
    ▬ Code :
    Spoiler:
     


Merci I love you
Je pense avoir finit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

eben « you must be mistaken Empty
MessageSujet: Re: eben « you must be mistaken   eben « you must be mistaken EmptyMer 12 Aoû - 18:11

Je te valide. eben « you must be mistaken 648257

_________________
    eben « you must be mistaken Rw54jc eben « you must be mistaken Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Contenu sponsorisé




eben « you must be mistaken Empty
MessageSujet: Re: eben « you must be mistaken   eben « you must be mistaken Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
eben « you must be mistaken
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: INTO THE DARK CLOUDS :: ♦ CHECK YOURSELF :: GOLDEN ELITE-
Sauter vers: