AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END

Aller en bas 
AuteurMessage
Evy Petit Fräser

Evy Petit Fräser

COPYRIGHT : ©Chlo' ou ©Mesp'
MOOD THEME : Good, always good !
GOLD COCOON : \o/
DAMN JOB : Antiquaire, ma passion. Réparer les meubles.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:00

    IIDENTITE.

    ▬ Noms : Petit Fräser
    ▬ Prénoms : Mon Premier prénom est Evelyne. Je n'ai jamais réellement aimé ce nom que je trouve bien trop longue. C'est pour cela que je préfère de loin que l'on m'apelle Evy. Seuls les gens proches de moi connaissent mes autres prénoms. Sur mon passeport français, on peut voir noter minucieusement : Evelyne Abigaël Marie.
    ▬ Date de naissance (âge) : 2 Mai 1990 (19 ans.)
    ▬ Lieu de naissance : Paris.
    ▬ Nationalité : Française & anglaise par mon père. Cependant, lorsque l'on m'entends parler française, on perçoit un léger accent anglais & vice versa. Je suis attachée autant à mes racines françaises qu'à mes racines anglaises.
    ▬ Groupe : Habitant.


    IIHABITUDES.


    ▬ La première chose que vous faites le matin : Le matin. J'aime ce moment de la journée, particulièrement l'été. Sentir l’odeur des fleurs, sentir l’odeur de la rosée qui vient juste d’arroser le gazon. J’adore ça. C’est un bonheur pour le sens. Pour me réveiller, je n’ai aucunement besoin de réveil. Je me réveille avec les bruits des oiseaux qui se mettent devant ma chambre pour chanter. J’adore me lever tôt. Mon premier geste ? Chercher le livre que je lisais hier soir puisqu’il m’arrive fréquemment de m’endormir sur le livre que je lis – non pas d’ennui mais de fatigue insoutenable. J’aime veiller tardivement, jusqu’à ne plus avoir assez de force pour tenir mes yeux ouvertes.
    ▬ Le contenu de votre sac à main : Mon sac, mon cher sac. C’est la caverne d’Ali Baba à lui tout seul. On peut tout y trouver, tout me caractérise. Détrompez-vous, ce n’est pas le sac d’une fille dans toute sa splendeur. Je ne me maquille jamais, je préfère rester simple, surtout avec le métier que je fais. Vous ne trouverez donc aucun gloss ou aucun make-up dans mon sac. Des objets bien plus précieux dans mon cœur n’en sortent jamais : une photo de mariage de mes parents. Ma mère me l’a donnée quelques semaines avant de décéder. Elle m’avait précisé combien ce jour-là avait été le plus beau de sa vie – à égalité avec le jour de ma naissance. Depuis le jour de son décès, je la regarde précieusement à mes côtés pour ne pas oublier l’amour qu’elle portait à mon tendre père et à moi-même. On peut également trouver un livre ancien, très ancien. Il est fin, quelque peu poussiéreux mais c’est un des objets auquel je tiens le plus : c’est un cadeau de mon grand-père, antiquaire à ses jours perdus. Il y a écrit toutes ses découvertes sur comment restaurer un ancien meuble et le rendre moderne. Il contient la clé de mon travail et l’amour inconsidéré que mon grand-père éprouvait pour les meubles. Il y a également des objets plus communs comme les clés de ma petite maison, un porte-monnaie avec quelques sous et mon permis de conduire.
    ▬ Ce qui se cache sous votre lit : Étrange question que vous me posez là. Sous mon lit, on n’y trouve ni objets de plaisir étranges ni boîte aux mille et un secrets. On y trouve simplement ma boîte à outils. Une simple boîte à outils ? Certainement pas. J’y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Elle renferme tous les outils dont j’ai besoin pour travailler. Des marteaux de différentes tailles, Un plumeau pour dépoussiérer les meubles et d’autres objets dont je garde le secret. Je ne le laisse jamais dans ma petite boutique, j’aurai trop peur qu’on me le vole. Pour certains, cela ne représente peut-être rien. Pour moi, cela représente ma vie.
    ▬ Ce qui vous séduit chez l'autre : Chez les autres, j’aime la douceur. La douceur corporelle certes, mais également la douceur de leur voix et de leurs gestes. Je n’aime pas les gens abruptes ou trop expressifs dans leur langage tout comme dans leur façon de bouger leurs membres. Cela peut paraître étrange mais la douceur me séduit en premier. J’aime le calme, le calme de l’autre me plonge dans une sérénité sans aucune limite. Chez l’autre, je porte également beaucoup d’attention aux yeux : « Les yeux sont le miroir de l’âme ». J’y crois, je ne peux qu’y croire. Lorsqu’un regard est dur et triste, on peut immédiatement y avoir une âme triste, ayant quelques fois une profonde haine pour le monde qui l’entoure. Un regard doux et souriant reflète une personne heureuse et qui profite de chaque instant présent. J’aime regarder les gens dans les yeux, ceux qui détournent le regard ont sans aucun doute quelque chose à cacher. Souvenez-en vous.
    ▬ Ce qui vous rend hystérique : Rien ne me rends hystérique. Je suis quelqu’un de très calme. Je n’aime pas être dans un état de surexcitation. J’aime le calme, « le zen ». Non, je ne suis pas une folle à lier du yoga et compagnie. J’aime simplement me contrôler, ne pas montrer ce que je ressens. C’est également une façon de me protéger, de protéger mes sentiments. Il n’existe pas une tâche plus ardue que de déceler mes sentiments. Je suis secrète, ne cherche point à attirer l’attention sur moi. J’aime être discrète. C’est une façon de ne pas me mettre en avant. Avoir tous les regards sur moi, je ne supporte pas. Je me sens mal à l’aise. Peut-être un psychologue décèlerait un manque de confiance en moi ? Au diable, les psy’s. Je me sens à l’aise lorsque la discrétion remplit ma vie. Pourquoi en chercher la raison ?


    IIIRELATIONS.


    ▬ Avec votre famille : La Famille. Aurai-je perdu la signification de ce mot ? Depuis que mon père et ma mère sont décédés il y a un an, je ne vois plus aucun membre de ma famille. Je ne le voyais que rarement avant, mais là, cela frôle le néant. Mes parents m’ont eu très tard, il avait tous les deux quarante-cinq ans. J’étais leur bonheur de dernière minute. Leur ultime merveilleuse surprise. Je n’ai donc jamais joué avec mes cousins ou cousines qui étaient de dix ans mes aînés. Je n’ai jamais été ma place dans la grande famille des Petit. J’étais la petite dernière, celle à qui on interdisait tout. La lassitude, voilà ce que j’ai enduré pendant près de vingt ans. Je n’avais pas ma place, c’était tout. Mes parents souffraient de voir que leur famille ne faisait aucun effort pour m’accueillir, ils ont décidé de limiter les visites familiales à deux par an : Noël et les vacances d’été. Je montrais que cela me faisait plaisir de les voir pour ne pas attrister ma mère. Elle avait toujours rêvé de me voir gambader avec mes cousins, cousines. Un rêve, cela resterait un rêve. Mes parents, je les chérissais tous les jours. Malgré leur faible revenu, ils m’ont toujours offert ce que je souhaitais dans la mesure du possible. Le 23 Février 2008, mon père est mort d’un arrêt cardiaque. Ma mère et moi nous étions préparées à ce jour-là. Le médecin disait que mon père finirait par se faire emporter par un arrêt cardiaque. La douleur fut grande, je la supportais, ma mère non. Elle décéda deux mois plus tard. Je compris alors qu’elle ne pouvait vivre sans mon père. Quelle magnifique preuve d’amour. Aujourd’hui, le chagrin s’est dissipé. Je suis heureuse de savoir qu’ils sont auprès l’un de l’autre. Les économies qu’ils avaient mises de côté m’ont permis d’ouvrir une petite boutique d’antiquaire. Je pense à eux tous les jours, avec un sourire au coin en pensant au bonheur immortel dont ils jouissent.
    ▬ Avec vos voisins : J’ai une petite maison à quelques kilomètres du Manoir des Quatre Saisons. Je n’ai jamais ennuyé personne. La discrétion dont je fais preuve ne dérange pas les habitants de ce magnifique manoir. Pourtant, il m’arrive d’assister à certaines scènes, du moins j’entends des choses qui ne me concernent pas. Je n’y prête guère attention. Mes parents m’ont toujours appris à m’occuper de mes affaires et non pas de celles de mes voisins. Ils se mènent une guerre sans merci, je ne veux absolument pas y prendre part. Depuis la mort de Belaney Woody, la guerre fait rage. J’ai une seule fois rencontré cet homme. Il était humble et d’un grand respect envers les autres. C’était certain que c’était quelqu’un de bien. Lorsque je regarde comment les deux familles se déchirent, je vois que je ne perds rien en ne m’attachant point à ma famille. Ils se battent pour un héritage, un château, un magnifique manoir. Certes, c’est un beau bâtiment, mais assez pour détruire une famille ? J’en doute. Mais ce ne sont point mes affaires, du moins pas encore.


Dernière édition par Evy Petit Fräser le Lun 24 Aoû - 17:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evy Petit Fräser

Evy Petit Fräser

COPYRIGHT : ©Chlo' ou ©Mesp'
MOOD THEME : Good, always good !
GOLD COCOON : \o/
DAMN JOB : Antiquaire, ma passion. Réparer les meubles.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:01

    IVANECDOTES.

    20 Mai 2008. Le jour était enfin arrivé, j’allais enfin avoir mon chez-moi, ma petite boutique. C’était le jour que j’attendais depuis de longs mois. Birmingham, c’est un très bel endroit. La nature s’y est frayé un chemin, laissant à l’homme une petite place. Lorsque je visitai la petite boutique dans le centre histoire de la ville, je fus tout de suite sous le charme. Cette boutique quelque peu désuète et petite était parfaite pour mon activité. De plus, les gens de Birmingham avaient de très beaux meubles surtout le Manoir des Quatre Saisons. J’allais pouvoir exercer le métier que je souhaitais tant. Le métier que mon cher grand-père m’avait inculqué pendant des années. Regarder comment le bois avait pris de l’âge, comment le marbre gardait les traces de doigts de chaque personne ayant posé sa main dessus. N’était-ce pas inoubliable de retracer l’histoire d’un meuble pour lui redonner son éclat d’autrefois ? J’adore les réparer, me mettre en quatre pour faire plaisir aux clients qui me confient leur plus belle pièce. J’ai la responsabilité de le leur rendre neuf et beau comme lorsqu’ils l’ont acheté autrefois. Le 20 mai 2008 était un tournant dans ma vie. Lorsqu’avec ma petite voiture, j’arriva à ma boutique, je ne pus m’empêcher de penser à mon grand-père. J’aurai aimé qu’il soit à mes côtés, qu’il m’aide à restaurer mon premier meuble. Il fallait que je trouve un nom pour cette petite boutique qui m’appartenait. Elle était entièrement à moi. Chaque parcelle était à mon nom et je pouvais en disposer comme je le souhaitais. Le premier jour, je viens plein d’habitants regarder ma vitrine. J’avais exposé deux meubles. Un buffet de Henry VIII et une chaise de Louis XVI. Les passants semblaient charmer par la beauté des meubles. J’aimais voir leur regard traverser l’Histoire lorsqu’ils s’attardaient devant mes meubles. Lorsque j'ouvris ma petite boutique, je ne cherchais pas à gagner des mille et des cents. Je voulais simplement faire le métier que j’aimais et pouvoir en vivre convenablement. Quel bonheur le matin de me lever pour aller à pieds dans ma boutique. Les meubles commençaient à arriver. Les clients voulaient me faire confiance ; je ne voulais pas les décevoir. Il m’arriva de rester toute la nuit dans ma boutique pour finir un meuble que j’avais promis à une vieille dame le lendemain. La nuit fut très courte mais le sourire de cette dame lorsque je lui montrai mon travail me revigora. Elle me remercia tellement de fois d’avoir rendu le meuble de son défunt mari comme neuf. Rien ne peut être plus beau que le sourire d’une personne à qui vous avez procuré un peu de bonheur. Les mois passèrent et ma petite boutique tournait sans aucun problème à l’horizon.
    Il y a quelques jours, un étrange visiteur vint sonner à ma porte. J’allais fermer la porte de ma boutique lorsque je vis un homme intercepter la fermeture. Je lui expliquai que je fermais.
    « Mademoiselle Petit Fräser, je pense que vous pouvez me laisser vous parler quelques instants d’une affaire de la plus grand urgence. »
    Je fus abasourdie de la froideur de son regard et du ton peu commun qui prit sa voix. Je le laissa entrer. Que me voulait-il ? Pourquoi un homme en costume qui semblait avoir coûté les yeux de la tête venait dans ma petite boutique ? Je l’invita à s’asseoir. Son regard parcourait ma silhouette sans aucune honte. Je détestais que l’on me dévisage de la sorte. Après lui avoir servi une tasse de thé, je m’assis sur un siège poussiéreux et lui demanda :
    « Que me vaut votre visite Monsieur ?
    - Je viens vous annoncer que votre petite boutique intéresse beaucoup un de mes clients qui voudrait vous faire une proposition alléchante.
    - Ma petite boutique n’est pas à vendre ! Je l’ai achetée avec toutes mes économies et le contrat ainsi que le bail sont à mon nom. Je vous prie donc de dire à votre cher client qu’il ne l’aura pas.
    - Mademoiselle Petit Fräser, ne soyez pas si directe. Vous savez un contrat fait par un médiocre avocat qu’est le vôtre sera un jeu d’enfants à casser pour moi. Mon client veut bien régler cela à l’amiable et vous donnez une somme d’argent coquette pour vous dédommager.
    - Non ! Je vous interdis de faire cela vous m’entendez. C’est tout ce que j’ai et je refuse quoique ce soit de la part de votre client. Il ne l’aura pas Maitre Bogaert. Sortez de chez moi !
    - Bien bien Mademoiselle. Vous aurez bientôt de mes nouvelles et je suis sincèrement navrée que vous ayez refusé notre proposition. A bientôt. »

    L’avocat sortit de chez moi. Je n’en revenais pas. On voulait me chasser de ma boutique. Je ne me laisserai pas faire, c’était hors de question. Je tenais à cet endroit plus qu’à ma vie. Il n’allait rien me prendre. Malheureusement, quelques jours plus tard, je reçus une lettre assignée d’un avocat. Elle énonçait clairement que mon contrat d’habitation et de boutique venait d’être cassé par la cour de Londres. Si je tenais à garder ma boutique, je devais déverser une somme de 500 000 livres, sans quoi je serai expulsée. Cette lettre fut un coup de massue. Je n’avais absolument pas cette somme ni une somme correcte pour engager un bon avocat. Que vais-je faire ? Comment vais-je me débrouiller ?


    VSITUATION.


    ▬ Connaissez-vous les Woody et/ou les Franklin ? Je ne connais aucun membre de la famille Franklin. Ils ne sont jamais venus dans ma petite boutique. Je n’ai pas non plus cherché à les connaître. Non pas que j’écoute les rumeurs, mais la mère semble quelque peu étrange. Mais je me ferai mon propre avis lorsque je la verrais mais pour le moment, peu m’importe si je la croise. La famille Woody vient fréquemment me déposer des meubles de leur imposant manoir. Ces meubles sont magnifiques, ils ont tous une valeur historique incontestable. Je prends un malin plaisir à les restaurer. J’adore les anciens meubles. Seule la mère, avec un regard peu flatteur, vient me voir. Elle ne semble apprécier qu’une femme se tâche pour réparer des meubles, mais elle m’en a déjà confié plusieurs. Elle doit donc approuver mon travail, ce qui m’importe le plus. Rien qu’à son regard supérieur, je vois bien que je suis aux antipodes de la belle-fille idéale. C’est amusant de voir comment cette femme est à cheval sur les préjugés sociaux.
    ▬ Que pensez-vous de cette situation au Manoir ? Honnêtement ? I don’t care about it. Je m’occupe de mes affaires et eux des leurs. Je trouve cela dommage qu’une famille se déchire. Pourtant, j’essaye de ne pas me former une opinion trop définie car je ne connais pas toute l’histoire. Dans la ville, de nombreux ragots sont colportés. Je ne veux pas en tenir compte. Ce sont leurs histoires, il faut qu’ils les règlent entre eux. Cette guerre partage tout de même la ville de Birmingham. Certains sont de la côté de la famille des Woody, d’autres ne peuvent pas les piffrer. Allez savoir pourquoi les gens de la ville se mêlent de cela. Je pense qu’ils ne font que rendre la situation encore plus difficile qu’elle ne l’est déjà. Je ne sais que dire d’autre.


    VIJOUEUR.

    ▬ Pseudo : Chlo’
    ▬ Âge : 18 ans.
    ▬ Avatar : Mélanie Laurent.
    ▬ Commentaires : Merci à Audreyy de m’avoir passé ce magnifique forum. Le design est splendide et j’adore par-dessus tout le contexte. Il est apaisant et j’adore cette idée de rivalité entre les deux familles.
    ▬ Code :
    Spoiler:
     


Dernière édition par Evy Petit Fräser le Lun 24 Aoû - 17:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evy Petit Fräser

Evy Petit Fräser

COPYRIGHT : ©Chlo' ou ©Mesp'
MOOD THEME : Good, always good !
GOLD COCOON : \o/
DAMN JOB : Antiquaire, ma passion. Réparer les meubles.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:01

  • UC 2 (On sait jamais)
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:22

Bienvenue. I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 851860
Je te réserve Mélanie pour une durée de sept jours. I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 687259

_________________
    I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Rw54jc I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Jenyfaël C. Caleeghan
So hold me close and say three words, like you used to do.
Jenyfaël C. Caleeghan

COPYRIGHT : (c) box&shock
MOOD THEME : uc
GOLD COCOON : uc.
DAMN JOB : journalist

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:25

    Bienvenue et bon courage I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 687259
Revenir en haut Aller en bas
Evy Petit Fräser

Evy Petit Fräser

COPYRIGHT : ©Chlo' ou ©Mesp'
MOOD THEME : Good, always good !
GOLD COCOON : \o/
DAMN JOB : Antiquaire, ma passion. Réparer les meubles.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:30

  • Merci Erling I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 692643

    Jenyfaël ; très beau & original ton prénom & mercii I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 74494
Revenir en haut Aller en bas
Gloria Woody
A FLIGHTLESS BIRDevery moment spent with you is a moment i treasured
Gloria Woody

COPYRIGHT : ♦ My grumpy; wingofsilence
MOOD THEME : ♦ Lost
GOLD COCOON : ♦ Four seasons manor (E)
DAMN JOB : ♦ Evenementiel

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:37

Mélaniiiie I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 29379 I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 692643
BIENVENUUE. I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 652921
Revenir en haut Aller en bas
Rembrand Duprès

Rembrand Duprès

COPYRIGHT : Sterling.
MOOD THEME : Tonight is gonna be a good good night.
GOLD COCOON : Four seasons manor - A1.
DAMN JOB : Agent immobilier amateur

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:38

GRAND AMOUR DE MA VIE I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 186758 .



I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 425459
Revenir en haut Aller en bas
Alwena Hawkins
ECCENTRIC SOULBecause the world needs a little of madness.
Alwena Hawkins

COPYRIGHT : © PSEUDO&AVATAR ● psychozee ; ICONS ● unknown & iconlounge
MOOD THEME : curious.
GOLD COCOON : broad street, N°460 w/ arwenn.
DAMN JOB : teaching assistant.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 14:56

BIENVENUE I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 648257

_________________
    I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Aeoc35 I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Badge110
    I WANNA DO BAD THINGS WITH YOUWHEN A BLONDE BECAME A BRUNETTE TO MARK THE BEGINNING OF HER NEW LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychozee.livejournal.com/
Evy Petit Fräser

Evy Petit Fräser

COPYRIGHT : ©Chlo' ou ©Mesp'
MOOD THEME : Good, always good !
GOLD COCOON : \o/
DAMN JOB : Antiquaire, ma passion. Réparer les meubles.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 15:53

  • FINII I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 74494
Revenir en haut Aller en bas
Cat Eveleigh
DAMN MISERY GOLD •• they told me that hope can drive a man insane
Cat Eveleigh

COPYRIGHT : avatar by baby gone • icons from LJ's (mattchbox/rahelcsy)
MOOD THEME : Lucky
GOLD COCOON : Coventry
DAMN JOB : Assistante PDG

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 16:51

Tout d'abord, bienvenue sur HWOTF I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 506192
Pour ce qui est de ta fiche, tout me semble correct mais avant de te valider est ce que tu pourrais différencier (dans ton anecdote) le texte normal des paroles, d'une quelconque façon ? I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 286238

_________________
I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Neyjjc I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 264p6di
I'LL NEED A LITTLE MORE LUCK
THAN A LITTLE BIT

and everytime that i try i get tongue tied,
i need a little good luck to get me by.
i need a little more help than a little bit.
like the perfect one word no one's heard yet.
cause everytime that i try to get tongue tied
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 17:03

Il y a également une faute sur la date et le lieu de naissance. Wink

_________________
    I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Rw54jc I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Cat Eveleigh
DAMN MISERY GOLD •• they told me that hope can drive a man insane
Cat Eveleigh

COPYRIGHT : avatar by baby gone • icons from LJ's (mattchbox/rahelcsy)
MOOD THEME : Lucky
GOLD COCOON : Coventry
DAMN JOB : Assistante PDG

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 17:04

Ah oui effectivement, j'avais pas vu I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 822871

_________________
I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Neyjjc I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 264p6di
I'LL NEED A LITTLE MORE LUCK
THAN A LITTLE BIT

and everytime that i try i get tongue tied,
i need a little good luck to get me by.
i need a little more help than a little bit.
like the perfect one word no one's heard yet.
cause everytime that i try to get tongue tied
Revenir en haut Aller en bas
Evy Petit Fräser

Evy Petit Fräser

COPYRIGHT : ©Chlo' ou ©Mesp'
MOOD THEME : Good, always good !
GOLD COCOON : \o/
DAMN JOB : Antiquaire, ma passion. Réparer les meubles.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 17:26

  • Pour le dialogue, c'est fait I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 506192

    Pour la date de naissance & le lieu, aussi I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 799288

    Merci (l)
Revenir en haut Aller en bas
Erling Woody-Swanson
THE DIRTY WEED ▬ Then, they call me hell, but that's not my name.
Erling Woody-Swanson

COPYRIGHT : AVATAR ♦ Dipsy Tea ; ICONS ♦ Bloomyicons LJ.
MOOD THEME : Smokin' HOT, baby.
GOLD COCOON : FOUR SEASONS MANOR ♦ South Wing #D2.
DAMN JOB : WHORE, ahah.

OTHERSIDE
CHECK LIST :
CRISPY SHIPS :

I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END EmptyLun 24 Aoû - 17:30

Fais attention aux petites fautes d'inattention. Wink
Je valide. I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END 956789

_________________
    I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Rw54jc I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Kcareh
    PROTECT ME FROM WHAT I WANT (...)
    ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
    IT SEEMED THE WORLD WAS DIVIDED
    INTO GOOD AND BAD PEOPLE. THE
    GOOD ONES SLEPT BETTER AT NIGHT,
    WHILE THE BAD ONES SEEMED TO
    ENJOY THE WAKING HOURS MUCH MORE.
Revenir en haut Aller en bas
http://keep-secrets.keuf.net
Contenu sponsorisé




I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty
MessageSujet: Re: I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END   I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy  Petit Fräser | END Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I WRITE THE BOOK OF MY LIFE | Evy Petit Fräser | END
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite vite
» le petit paul est né!
» a vendre flèches!!!
» vends sinus max a petit prix
» Petit tour a Cervolix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVY WHISPER ON THE FIELD :: INTO THE DARK CLOUDS :: ♦ CHECK YOURSELF :: GOLDEN ELITE-
Sauter vers: